Préparer un TDM #6 : gérer les documents administratifs (visas, assurances…)

Partir faire le tour du monde, quel rêve! Je vis sur la route depuis trois ans et demi, et je dois admettre que si le jeu en vaut la chandelle, il faut parfois remettre un peu d’ordre dans les papiers administratifs : ma bête noire. Je suis actuellement de passage en France pour quelques semaines, avant d’emprunter la route de la Soie. L’occasion pour moi de remettre à jour certains documents, et de me pencher sérieusement sur les visas que je devrai demander prochainement.

J’en profite donc pour poursuivre mon dossier spécial préparation d’un tour du monde. Voici quelques informations et conseils aux voyageurs concernant le poste administratif : visas, assurances et documents divers… En espérant que cela puisse aider certains d’entre vous dans l’organisation d’une grande aventure!

Le passeport, incontournable laisser-passer :

Cela tombe sous le sens mais sait-on jamais : si vous prévoyez de faire le tour du monde, il vous faudra posséder un passeport en règle. Si le vôtre n’est pas biométrique, il est grand temps de le changer : la plupart des pays demandent aujourd’hui aux voyageurs de présenter un passeport biométrique. Comptez 86€ (à payer en timbres fiscaux) pour l’obtention d’un titre neuf.

De même, votre passeport doit être valable au moins six mois après la date d’entrée dans le dernier pays que vous visiterez (c’est du moins le cas généralement, ne tentez pas le diable).

Enfin, le nombre de pages vierges disponibles doit être calculé en conséquence : si votre passeport est presque plein et que vous projetez de visiter de nombreux pays, mieux vaut en demander un nouveau (c’est gratuit si la période de validité est encore longue). Sachez qu’il existe des passeports « grands voyageurs » qui comportent plus de pages, ils sont généralement réservés aux personnes qui voyagent beaucoup dans le cadre de leur travail, mais il est possible d’en faire la demande si vous pensez voyager sur plusieurs années. C’est mon cas, j’ai pu l’obtenir à titre personnel (et gratuitement, comme expliqué ci-dessus).

les visas pour un tour du monde
Visite de New York : un rêve se réalise!

Les visas d’un tour du monde :

Vous avez maintenant choisi votre itinéraire de tour du monde, vous devez donc passer à l’étape suivante de la préparation de votre voyage : lister les pays pour lesquels vous aurez besoin d’un visa, et savoir où les demander. En ce moment je m’y attelle, et je reconnais que ce n’est pas toujours facile. Bien qu’il y ait mille façons de procéder, voici ce que je vous recommande.

Prenez une feuille et un stylo, et commencez par noter tous les pays que vous comptez visiter. Rendez-vous sur la page conseils aux voyageurs, du Ministère des affaires étrangères. Choisissez l’un des pays, puis lisez ce qui est écrit sous l’onglet « Entrée / Séjour ». Vous obtiendrez la plupart des informations nécessaires, pensez à les noter au fur et à mesure afin de ne pas avoir à renouveler cette démarche plusieurs fois.

Lorsque les données sont ambigües ou manquent de précision, contactez directement les ambassades concernées à Paris. Cela vous évitera bien des soucis lors de vos différents passages de frontières.

Informations à connaître/demander :

Vous devez être en mesure de posséder les informations suivantes :

  • Pouvez-vous obtenir le visa directement au poste frontière? Si oui, est-ce possible à n’importe quelle entrée dans le pays ou seulement à des points de passage spécifiques?
  • Si non, pouvez-vous demander le visa depuis un autre pays (limitrophe par exemple), ou devez-vous le faire impérativement depuis la France?
  • Quels documents devez-vous fournir? (Si l’on vous demande des photos, pensez à demander les dimensions réglementaires, qui ne sont pas toujours les mêmes).
  • Quel est le coût? Pouvez-vous payer en euros, dollars ou uniquement en monnaie locale?
  • N’oubliez pas non plus de demander à partir de quand sera valide le visa (est-il possible de le faire longtemps en avance?), pour combien de temps, et avec combien d’entrées?

Une fois toutes les informations réunies, il ne vous reste plus qu’à vérifier si votre itinéraire est toujours réalisable – ce qui devrait logiquement être le cas. Notez aussi les endroits où vous devrez vous arrêter pour demander des visas durant votre tour du monde. Enfin, sachez que selon les continents et les pays envisagés, les démarches sont plus ou moins compliquées, surtout si vous comptez sortir des sentiers battus.

tour du monde
La place Skanderbeg au cœur de Tirana, en Albanie / (Pas besoin de visa pour visiter l’Albanie)

L’assurance voyage :

Tous les grands voyageurs débattent sur ce point : faut-il souscrire à une assurance voyage, lorsque l’on part sur le long terme? Certains disent que cela ne vaut pas le coup, d’autres répondent qu’en cas d’accident c’est toujours utile. Vous êtes plusieurs à m’avoir contacté en privé, pour savoir quel choix est le plus judicieux. Ma seule réponse : cette décision ne relève que de votre responsabilité, à vous de voir si vous souhaitez être protégé tout au long de votre tour du monde ou si vous préférez miser sur la chance. Une hospitalisation à l’étranger peut coûter une véritable fortune, et les frais de rapatriement ne sont pas pris en charge par l’État français : prenez tout de même le temps de la réflexion.

Autre chose : ne confondez pas votre Sécurité Sociale (qui vous couvre en France ou en Europe – à condition d’avoir demandé la carte européenne d’assurance maladie, gratuite) avec une assurance voyage (qui vous protège dans le monde entier, qu’il s’agisse d’un problème médical ou administratif). Il s’agit donc de deux types d’assurance qu’il faut bien différencier.

De même, vous le savez sûrement, votre carte bancaire vous permet de bénéficier d’une assurance. Attention toutefois aux modalités! Vous ne serez protégé que les trois premiers mois, à condition d’avoir acheté votre billet avec votre CB, et vous aurez une possible franchise à payer.

Par ailleurs, certains pays demandent aux voyageurs d’être en possession d’une assurance lors de la demande de visa, comme en Chine ou en Russie par exemple. Pour ceux qui souhaiteraient plus d’informations, sachez qu’AVI International propose une assurance tour du monde complète, qui comprend une éventuelle hospitalisation, les différents frais médicaux, le rapatriement, une assurance bagages et une responsabilité civile.

assurance voyage tour du monde
Sur la route de Laâyoune au Sahara occidental, lors de ma traversée du Maroc et du Sahara en auto-stop

Les autres formalités d’un tour du monde :

Avant de sauter de joie car toutes vos démarches sont enfin terminées, n’oubliez pas certaines formalités. Courage, vous avez presque fini!

Le permis de conduire international :

Il est gratuit et valable trois ans. Vous ne prévoyez peut-être pas de louer un véhicule durant votre voyage, mais rien n’exclut que vous n’aurez pas l’occasion de conduire à l’étranger (si vous rencontrez d’autres voyageurs motorisés par exemple…). Il serait dommage de louper un petit road trip improvisé : munissez-vous de ce document, qui est d’ailleurs très facile à obtenir.

Nous avions deux ans devant nous et de l’argent pour quatre mois. Le programme était vague, mais dans de pareilles affaires, l’essentiel est de partir.

Nicolas Bouvier, L'usage du monde

Pour obtenir votre permis international, il vous suffit de télécharger ce formulaire, puis de le transmettre à votre préfecture une fois rempli, accompagné des pièces justificatives inscrites en bas de page. Bien sûr, vous devez avoir obtenu au préalable votre permis de conduire français.

Le carnet de vaccination international :

Voyager dans de nombreux pays nécessite d’être vacciné contre la fièvre jaune. Il est possible qu’à certaines frontières, votre carnet de vaccination international vous soit demandé, afin de vérifier que vous êtes protégé contre cette maladie. Vous obtiendrez ce petit carnet jaune dans les centres de vaccination internationale, souvent rattachés à des hôpitaux, après avoir effectué le vaccin en question. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire mon article complet sur les vaccins et la santé en voyage.

La sauvegarde des documents importants :

Afin d’éviter d’être bloqué à l’étranger en cas de perte ou de vol de documents, n’oubliez pas d’apporter avec vous une photocopie de vos papiers importants (que vous ne rangerez pas au même endroit que votre passeport, évidemment). Le mieux serait de vous adresser personnellement un email avec ces différents documents scannés : même si vous perdez votre sac à dos et votre équipement de voyage, vous pourrez toujours accéder à votre boîte mail.

préparer un tour du monde
Petite virée à Tiraspol, capitale de Transnistrie, un pays qui n’existe pas…

La relecture de cet article me fait un peu penser aux 12 travaux d’Astérix. Rassurez-vous, si tous les voyageurs au long court sont parvenus à réunir ces documents en temps et en heure, vous y parviendrez aussi! Le mois prochain, je ferai un point sur les différents modes de transport qu’il est possible de prendre pendant un long voyage, avec quelques conseils spécifiques (auto-stop, location d’un véhicule, train, marche…).

D’ici là, pour aller plus loin, je vous conseille de jeter un œil à tous mes articles spécifiques à la préparation d’un tour du monde. Enfin, si vous avez des commentaires ou des compléments concernant les formalités administratives, n’hésitez pas à les partager avec nous ci-dessous!

[Cet article est sponsorisé, toutefois le contenu a été rédigé entièrement et librement par l’auteure de ce blog.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge