Garder la santé en voyage : mes trucs & astuces

En voyage, plusieurs facteurs rendent notre organisme plus fragile qu’au quotidien. La fatigue, le changement d’alimentation, parfois le côtoiement de la foule, et le manque d’hygiène comparé à l’excès d’asepsie que nous connaissons dans notre société, mettent bien souvent notre corps à l’épreuve.

Dans ces conditions, voyager peut  vite virer au cauchemar, d’autant plus que les petits bobos sans gravité peuvent rapidement se compliquer. Avec dix ans d’expérience de voyages, j’ai eu l’occasion de contracter certaines maladies, tester quelques hôpitaux, et perdre quelques kilos contre ma volonté… J’ai donc appris avec le temps à mieux me protéger pour préserver ma santé. Voici mes conseils et astuces qui vous éviteront sûrement de nombreux tracas.

Se renseigner avant le départ…

Pour voyager en bonne santé, la première règle consiste à bien vous renseigner avant votre départ. Le site du ministère des affaires étrangères propose une mine d’informations importantes à lire pour bien vous préparer.

Selon les pays que vous souhaitez visiter, il sera nécessaire de faire quelques vaccins avant de partir, ils sont parfois coûteux mais vous éviteront beaucoup de désagréments. La carte interactive de l’institut Pasteur est facile d’utilisation, vous n’avez qu’à sélectionner votre destination pour connaître les vaccins recommandés. Dans tous les cas, une visite chez votre médecin traitant est obligatoire. De même, prendre un rendez-vous chez votre dentiste peut être une bonne idée à retenir.

Se protéger des moustiquesVous pouvez être amené à voyager dans un pays exposé au paludisme.

Appelée aussi malaria, cette maladie est transmise par les moustiques, et il en existe bien d’autres comme la dengue, le chikungunya, la fièvre jaune…

N’oubliez pas d’acheter une moustiquaire, des répulsifs pour la peau et pour les vêtements (choisissez-les en fonction de leur concentration de DEET, 50 % étant déjà un produit très puissant), de prendre une tenue vous permettant de vous protéger des piqûres surtout à la tombée de la nuit, et d’apporter avec vous un traitement antipaludique (type Malarone, Savarine ou Lariam). Les bracelets et diffuseurs électriques ne sont que des gadgets peu efficaces.

J’ai toujours l’habitude d’apporter un drap pour dormir, afin de me protéger des puces et punaises de lit, qui elles aussi transmettent de nombreuses maladies.

Enfin, notez avant de partir les adresses qui pourront vous être utiles en cas de souci de santé durant votre voyage (hôpitaux sur place, numéro de votre médecin français…).

Faire attention pendant le voyage…

Plusieurs recommandations sont à retenir, elles sont à adapter en fonction du pays où vous vous rendez. Elles peuvent paraitre futiles, mais sont pourtant la clef d’un voyage sans trop de soucis de santé.

Pour éviter la diarrhée du voyageur, ou tourista, ne buvez pas l’eau du robinet, mais uniquement de l’eau en bouteille que vous décapsulerez vous-même. Ne consommez pas de glaces ni de glaçons (ils peuvent avoir été congelés et décongelés plusieurs fois, et vous ne savez pas d’où provient l’eau), et limitez les jus de fruits frais, les légumes crus et les fruits non épluchés.

Ne mangez pas de poisson ou viande insuffisamment cuits, et soyez attentif avec les produits laitiers.

Lavez vous les mains plusieurs fois par jour, et avant chaque repas. La plupart des bactéries que vous avalerez, et qui vous rendront donc malade, auront pour origine une mauvaise hygiène des mains.

Beaucoup de pays sont très touchés par le SIDA, il convient là encore de prendre les mesures nécessaires (les préservatifs vendus à l’étranger sont souvent moins sûrs que ceux que l’on achète en France).

Vache sacrée en IndePar ailleurs, il est déconseillé de vous baigner dans les eaux stagnantes que vous pourriez rencontrer (marais, marigots). Vous y trouveriez des parasites à l’origine de futurs problèmes de peau, intestinaux ou oculaires.

Sachez que les animaux sont souvent porteurs de maladies, notamment la rage, le contact est à éviter et toute morsure doit être suivie médicalement.

D’une manière générale lorsque vous mangez en ville, fréquentez de préférence les lieux investis par les gens du coin, et non par les touristes. D’une part, ce sera bien moins cher, mais surtout vous aurez l’assurance que le nourriture y est plus saine et que l’établissement est mieux tenu.

Enfin, si vous vous faites mal, désinfectez correctement votre blessure, même peu profonde, et protégez votre plaie avec un pansement. Cela vous évitera de contracter des infections, pouvant même dégénérer en gangrène.

Trop tard…

Mafé, MauritanieSi toutefois vous attrapez la tourista, pas de panique, suivez ces quelques conseils. Buvez énormément d’eau (en bouteille ou purifiée) ou mieux du cola (très efficace pour nettoyer l’organisme).

Mangez du riz, de la viande ou du poisson très cuits, et évitez toutes crudités et laitages. Prenez également les médicaments que votre généraliste vous aura prescrits avant votre départ. Si les symptômes ne disparaissent pas très rapidement, consultez un médecin sur place, ne laissez pas la situation s’empirer.

Sachez que ce trouble intestinal peut survenir de manière fulgurante, et que vous pouvez perdre six à sept kilos en deux ou trois jours seulement. Vous aurez en plus de fortes douleurs au ventre et une fièvre importante. C’est pourquoi il est nécessaire de vous protéger au mieux.

Surveiller d’éventuels soucis de santé après le retour…

La dernière mesure de prudence est à appliquer dès votre retour en France. Si vous preniez un traitement antipaludique durant votre séjour, pensez à le poursuivre à votre retour en suivant les recommandations de votre médecin (cela dépend du produit choisi).

Toute douleur anormale doit être prise au sérieux. Certains maux peuvent faire apparition plusieurs jours après la fin de votre voyage, parfois même plus comme pour le paludisme, qui procure un violent mal de tête et une forte fièvre, et dont les symptômes peuvent apparaître plusieurs mois plus tard.

En Résumé :

Pour profiter au mieux de votre voyage, pensez à :

  • Vous informer sur votre destination
  • Faire vos vaccins et préparer votre trousse à pharmacie en fonction de cette dernière
  • Noter les numéros utiles
  • Garder à l’esprit les mesures d’hygiène vous permettant d’éviter la tourista et autres tracas
  • Éviter les eaux stagnantes, les animaux errants, les restaurants à touristes
  • Surveiller votre santé après votre retour

Enfin, restez zen : le stress n’est pas facteur de bien-être !

Ces quelques recommandations sont faciles à appliquer et vous préserveront de nombreux désagréments de santé. Toutefois, rien de sert de vous méfier de tout et à chaque instant, un peu de bon sens vous suffira à éviter les soucis !

Pour aller plus loin, je vous conseille de lire ces deux articles qui complètent les informations que je viens de vous apporter : tout savoir sur les vaccins et la santé, et faire un tatouage en voyage. N’hésitez pas à jeter également un œil à mes autres conseils aux voyageurs, et retrouvez également tous mes articles spécifiques à la préparation d’un tour du monde.

Enfin, si vous avez des commentaires ou des compléments concernant la santé des voyageurs, n’hésitez pas à les partager avec nous ci-dessous !

 

6 thoughts on “Garder la santé en voyage : mes trucs & astuces”

  1. Toujours aussi bonne conseillère Astrid! !…L’expérience parle mais merci de penser aux autres .
    Où es-tu en ce moment après le froid du grand nord? J’espère que tout va bien.
    Grosses bises

  2. Limiter les jus de fruits frais, je ne sais pas faire en voyage ! J’ai plutôt tendance à en profiter au maximum et à en abuser même !!!
    Merci pour tous ces conseils. J’ai été vraiment malade qu’une seule fois mais une bonne fois – foutue tourista – en Indonésie. Et je crois que manger épicé n’arrange pas les choses, je crois qu’une fois malade, il vaut mieux éviter les épices.
    Sinon oui, le coca avec du citron pressé est une solution efficace.
    Pour les moustiques, j’ai toujours un peu de retenue avec les sprays anti-moustiques… j’en ai toujours dans mon sac mais je préfère largement mettre des manches longues légères, idem en bas, avec une jupe longue ou un pantalon léger pour éviter les piqûres 🙂

    1. C’est vrai que les jus de fruits sont toujours tentants 🙂 Pour les sprays anti-moustiques, tu as tout à fait raison, seulement pour ma part ils m’adorent et j’ai beau me couvrir jusqu’au cou j’ai toujours quelques piqûres… En zones de palu ou de dengue, je préfère mettre toutes les chances de mon côté pour rester en forme! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.