Panier

La Loire, territoire sauvage jalonné de châteaux somptueux, est souvent visitée à vélo. Il faut dire que l’itinéraire cyclable longeant le cours d’eau compte parmi les plus beaux de l’hexagone. Cela dit, pour celles et ceux qui souhaitent sortir des sentiers battus, il existe d’autres possibilités permettant de découvrir autrement le fleuve royal ! La montgolfière par exemple, est un outil idéal pour prendre de la hauteur, et admirer le paysage dans un calme olympien. Le kayak est également une excellente idée pour explorer la Loire, tout en ayant la sensation d’être seul au monde. Enfin, la pratique de la randonnée se prête parfaitement aux régions traversées entre la source et l’estuaire du fleuve, et les marcheurs en prendront à coup sûr plein les yeux…

Un tour en montgolfière

Quoi de plus magique que de survoler la Loire, ses châteaux et ses vignobles, les pieds dans une nacelle et la tête dans les nuages… Il s’agit sans aucun doute d’une aventure féerique, à vivre une fois dans sa vie !

Si vous avez le vertige, rassurez-vous, vous n’y serez étonnamment pas sujet en ballon. Phénomène qui s’explique par la discordance des informations envoyées au cerveau : les pieds touchent le sol, mais le support est mobile, dans les airs. Ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas non plus secoué, l’expérience se déroulera tout en douceur. Ainsi, n’ayez pas peur de vous lancer, les pilotes sont tous aguerris et la sensation de voler au-dessus du monde est unique.

En couple, en famille ou entre amis, c’est une occasion extraordinaire de découvrir la Loire autrement, au coucher ou au lever du soleil, pour un tableau ligérien des plus idylliques. Les points de décollage sont nombreux dans le Val de Loire, c’est donc une activité facile à organiser. Par ailleurs, assister au gonflage de la montgolfière et aux préparatifs (ainsi qu’au rangement ultérieur) intéressera les voyageurs les plus curieux. Bref, faire un tour en ballon sera un moment inoubliable, à plus d’un titre, et bien que l’expérience soit un peu coûteuse, elle en vaut réellement le coup. Alors, qui souhaite s’envoyer en l’air ?

montgolfière loire
kayak loire
visiter loire autrement

En kayak, au fil de l’eau

Pourquoi ne pas envisager d’explorer la Loire en navigant directement sur l’eau ? Si le passé fluvial local a vu naître de nombreuses toues cabanées – bateaux à fonds plats, prévus pour ne pas s’enliser dans les bancs de sable – il existe aujourd’hui des moyens plus simples de descendre le fleuve d’un bout à l’autre !

Je pense notamment au kayak, qu’il soit gonflable ou non. Avec un minimum d’équipement, l’aventure peut être celle d’une vie ! N’oubliez pas d’apporter des bidons étanches afin de ranger vos affaires, ainsi qu’un gilet de sauvetage, des chaussures faites pour aller dans l’eau et une paire de lunettes de soleil. Si vous bivouaquez, protégez également votre tente et votre duvet de l’humidité. Attention, il est interdit de se rendre sur certaines îles protégées lors des périodes de reproduction des sternes, renseignez-vous en amont auprès des offices de tourisme locales.

La Loire est un fleuve sauvage, qu’il faut aborder avec prudence et humilité. C’est également un espace naturel magique, où il est possible de vivre de superbes aventures, en prenant son temps ! Pour aller plus loin, n’hésitez pas à découvrir le récit passionnant de Céline, qui a traversé la Loire en kayak, sur son blog Voyages d’une plume.

La Loire à pied

Dernière idée pour découvrir la Loire autrement : randonner sur le GR3, qui suit de près le fleuve royal, depuis sa source au Mont Gerbier-de-Jonc, à son estuaire, Saint-Nazaire. L’été dernier, j’ai eu la chance de réaliser ce grand projet, sur près de 1100km. L’opportunité pour moi d’effectuer un retour aux sources émouvant, après 7 ans de tour du monde. Je suis en effet originaire d’Orléans, ville ligérienne la plus septentrionale.

Si je m’attendais à cheminer auprès d’un long fleuve tranquille, il n’en fut rien. La Loire débute sa course dans le massif auvergnat, et mes premiers jours de marche ont consisté à descendre l’après-midi tout le dénivelé que j’avais péniblement gravi le matin. Plus en aval, les paysages se sont transformés. Le relief s’est aplati à mesure que le cours d’eau s’est élargi. Les ruines des châteaux rencontrées dans la Haute-Loire ont laissé place aux somptueux châteaux du Val de Loire. Quant à moi, je n’ai eu de cesse d’être ébahie par cette richesse et cette diversité.

Le voyage fut long, éprouvant et teinté de solitude, mais les moments passés sur le GR3 comptent assurément parmi les plus beaux jours de ma vie. Quel bonheur d’être née dans un si bel environnement !

loire à pied

Oui, tout disparut lorsque j'aperçus les bords de la Loire et les collines de la Touraine. J'étais tout entier à ma délicieuse sensation.

Honoré de Balzac
loire autrement
tourisme loire autrement
loire hors sentiers battus
chemin de halage loire

J’espère que cet article vous aura donné de belles idées pour visiter la Loire autrement, en sortant quelque peu des sentiers battus ! Si vous avez des questions, ou certaines expériences personnelles à partager sur le sujet, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous.

Enfin, pour plus d’inspiration, je vous invite à lire mon dossier complet pour découvrir la Loire, qui regroupe les coups de cœur de 14 blogueurs voyage…

Cet article est sponsorisé. Je suis restée libre de mes choix d’opinion.

Découvrir la Loire autrement : en montgolfière, en kayak ou à pied... | Histoires de tongs, le blog aventure en solo et au féminin

Épinglez cet article sur Pinterest !

Join the discussion One Comment

Leave a Reply