Réussir ses photos de voyage : trucs & astuces

réussir ses photos de voyage

De nos jours, avec le développement des réseaux sociaux et du numérique, nous sommes tous devenus un peu photographes. Le point positif, c’est que nous n’avons pas besoin de faire le tour du monde pour réussir de belles photos de voyage : toutes nos régions françaises comportent des milliers de terrains de jeux adaptés aux photographes amateurs comme aux plus confirmés. Voici toutefois quelques conseils, pour ceux qui souhaiteraient progresser en photo durant leurs vacances d’été…

Matériel photo pour partir en voyage :

Avant toute chose, sachez que le regard que vous porterez sur le monde sera toujours bien plus important que l’appareil que vous utiliserez. La photographie est une pratique artistique, qui requiert en premier lieu de la créativité. Cela étant dit, avoir avec soi le matériel adapté n’est pas non plus une mauvaise idée. Si j’ai une préférence pour le reflex, l’utilisation d’un compact voire d’un smartphone peut produire un rendu très pro, et de plus cela évitera toute convoitise lors de vos escapades. Un bon compromis poids / qualité, notamment si vous souhaitez voyager léger, sera sans aucun doute de posséder un hybride : léger et efficace.

De plus, il existe une multitude de petit matériel, à prendre avec soi en fonction du voyage envisagé. Une batterie de rechange sera par exemple utile si l’on se rend en altitude (car le froid décharge rapidement les batteries), tandis qu’un trépied permettra plus de stabilité (il évitera le flou surtout en basse luminosité), ainsi que de faire de jolis selfies ou encore de photographier des animaux à l’aide d’un télé-objectif. Une télécommande (il faut privilégier les non-filaires comme la Neewer) peut servir si vous souhaitez déclencher votre appareil à distance. Pensez à apporter suffisamment de cartes mémoires pour stocker vos images. Concernant le flash, il est à utiliser modérément car le rendu est souvent mitigé. Si vos vacances s’annoncent pluvieuses, une protection de pluie pour appareil photo vous sera indispensable ; à l’inverse, un pare-soleil peut être utile en cas de forte luminosité. Au cas où vous utiliseriez un smartphone, vous pouvez envisager d’apporter un chargeur portable universel. Enfin, que vous alliez à la plage ou dans le désert, n’oubliez pas votre chiffon anti-poussière, voire un petit pinceau spécial pour nettoyer votre objectif.

Si vous optez pour le reflex, chaque type de photo de voyage nécessitera son objectif (un grand angle pour paysages…). Pour ma part, ne souhaitant pas investir dans trop de matériel, j’ai choisi un objectif assez polyvalent (18-105mm).

réussir de belles photos de voyage
Promenade le long du joli port d’Husavik, photo prise avec mon reflex Nikon et l’objectif en question

Par ailleurs, il existe aujourd’hui des petits objectifs à clipser sur son smartphone pour faire du grand angle, et bien d’autres accessoires comme les perches à selfies, pour obtenir un résultat un peu plus travaillé. Pour finir, quel que soit votre choix, pensez à prévoir un sac à dos adapté au matériel photo, qui protégera votre équipement du froid, de l’humidité et de la casse.

Introduction à la photo de voyage :

Avant de partir en vacances, prenez le temps de tester votre appareil photo : se familiariser avec son boîtier est indispensable pour réussir ses photos de voyage. Enlevez le mode automatique, c’est ainsi que vous déciderez pleinement des réglages que vous souhaitez utiliser avec votre appareil (exposition, ouverture et ISO). Lire le manuel n’est pas non plus contre-indiqué.

Ensuite, une fois sur place, obligez-vous à observer la scène avant d’appuyer sur le déclencheur. Bien trop souvent, on rencontre des touristes pressés qui cliquent à tout va, sans même réfléchir au rendu. Soyez adeptes du slow travel, profitez de l’instant avant tout, choisissez votre angle de vue en y apportant si possible un peu de créativité, puis lancez-vous ! Les endroits trop touristiques ne vous offriront probablement pas les meilleurs clichés, à moins de faire réellement preuve d’originalité. Les plus belles photos sont à l’inverse souvent prises dans des lieux de vie comme les marchés, ou même dans la rue, à l’improviste.

faire de belles photos de voyage
Les Überlingen Löwen : femmes lionnes de la ville d’Überlingen en Allemagne, durant le carnaval

Aussi, choisissez la bonne heure. Pour ma part, le petit matin est le moment que je préfère pour prendre des photos. Les rues sont toujours désertes, ce qui donne l’impression un peu dingue de régner sur la ville. De plus, la lumière est parfaite ! Le crépuscule peut aussi être intéressant pour la même raison, à vous de voir si vous êtes plutôt matinal ou non ! Ces deux créneaux sont d’ailleurs appelés Golden hours, car à ces heures la lumière est chaude et dorée. De manière générale, évitez de shooter entre midi et deux, surtout l’été : la luminosité est alors très crue et le rendu bien moins intéressant.

Il existe également ce que l’on nomme l’heure bleue : il s’agit du moment où la nuit est presque tombée, tandis que le ciel est encore bleu foncé. Cela permet de faire de jolis contrastes de couleurs, notamment si vous êtes en ville, en photographiant des bâtiments éclairés sous le crépuscule.

Les règles d’or de la photographie :

Il existe, en matière de photographie, différentes règles qui, sans les appliquer à la lettre, permettent d’obtenir un résultat satisfaisant assez rapidement. L’essentiel de la prise de vue se retrouve dans le fameux triangle d’exposition, qui regroupe la sensibilité ISO, l’ouverture et la vitesse. Je ne veux pas entrer dans les détails ici, mais je vous invite grandement à visionner avant votre départ un petit tutoriel sur Internet, c’est très simple à comprendre et cela vous permettra de vraiment développer votre talent photo !

Par ailleurs, la composition de votre image est un élément primordial. Cette dernière doit être réfléchie, dans le but de transmettre un message ou une émotion. Sachez que tout ce qui entrera dans le cadre de votre photo aura de l’importance : conservez les bonnes informations, et supprimez les autres ! Attention aux détails, comme à ne pas couper une personne en deux, ni un animal. Ne négligez pas non plus ce qui se trouve au premier plan.

conseils pour réussir ses photos de voyage
Le minaret Kalta Minor de Khiva, en Ouzbékistan

Il faut aussi savoir qu’une photo ne se regarde pas, mais se lit. Nos yeux sont en effet habitués à déchiffrer une image de gauche vers la droite, en se posant plus longuement sur ce que l’on appelle les points de force. Ces derniers sont au nombre de quatre, et font référence à la règle des tiers, qui est très simple à comprendre. Imaginez que vous décomposiez votre image en neuf rectangles identiques (en la découpant en trois bandes horizontales, et en faisant de même verticalement). Les intersections de ces différentes lignes de tiers formeront ce que l’on appelle les points de force. Tentez ensuite d’aligner les éléments importants de votre photographie sur ces lignes (montagnes, horizons…) et sur ces points (personnages, objets importants…) : votre cliché sera ainsi équilibré, et agréable à l’œil.

Bien sûr, il n’est pas obligatoire de suivre cette règle. Pour des raisons artistiques, n’hésitez pas à procéder autrement. Toutefois, si vous débutez, essayez de l’appliquer : vous verrez très vite que le résultat est frappant. Sur la photo qui suit, on voit clairement les trois tiers horizontaux qui se dégagent, tandis que la route dynamise l’ensemble.

De même, shooter en RAW plutôt qu’en JPEG vous permettra d’aller beaucoup plus loin lors de votre travail de retouche (car cela ne comportera aucun pré-réglage de la part de votre appareil, et votre marge de manœuvre sera ainsi totale puisque vos photos seront brutes). Soyez toutefois vigilant, le format RAW nécessite une grande capacité de mémoire car les fichiers sont lourds.

Il est également intéressant de ne pas hésiter à aller vers les gens, afin de s’essayer au portrait : cela produit souvent de magnifiques photos. Pour autant, je suis toujours outrée de voir des touristes mitrailler les habitants à l’étranger, sans même prendre la peine de les saluer et de leur demander l’autorisation. Il s’agit d’immortaliser un moment de rencontre, quitte à créer cette dernière, mais toujours avec respect. Prenez le temps de parler aux gens autour de vous, je suis certaine que beaucoup accepteront que vous les preniez en photo !

Pour finir, je le rappelle, les règles sont faites pour être transgressées, mais c’est toujours bien de les connaître et d’apprendre à les maîtriser, pour ensuite jouer avec. Lors de mes récents essais de light painting, j’ai mis de côté toutes ces règles pour me concentrer uniquement sur le jeu de lumières : à vous de trouver votre style !

réussir ses photos de voyage
Une photo de José que j’aime beaucoup, prise lors de notre rencontre avec des nomades kirghizes / Crédits @Macadam Pixels

Les petits plus pour réussir ses photos :

N’hésitez pas à trouver l’inspiration directement autour de vous, à varier les sujets, à jouer avec la symétrie, les diagonales, à shooter en contre-jour (bien que cela ne soit pas évident), à essayer le format panoramique, à regarder la météo (un orage peut très bien rendre par exemple), à revenir plusieurs fois au même endroit… Un exercice simple : asseyez-vous face à la fenêtre, et donnez-vous pour défi de faire une magnifique photo, et ce sans bouger !

Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l’inspiration sortir.

Sylvain Tesson, Dans les forêts de Sibérie

Aussi, inspirez-vous d’autres photographes, notamment sur Instagram, sans les copier bien sûr, mais cela vous donnera de nouvelles idées. J’aime pour ma part me promener dans les expos photos, cela permet toujours de découvrir d’autres perspectives.

Tentez de pousser votre créativité au maximum, même si cela vous semble déjanté ! Par exemple, rien de vous interdit de vous allonger sur le sol pour réaliser un cliché sous un angle particulier, le ridicule ne tue pas ! Sachez aussi que ce que l’on considère souvent comme loupé, n’a en fait rien de mauvais. Si je devais retenir une chose de mes dernières années de vie sur la route, c’est bien qu’en apprenant de nos erreurs, nous progressons, ce qui est entièrement positif. Cela vaut pour les personnes qui vous dérangent, passant importunément devant votre objectif : servez-vous de cette touche de vie ! Elles font partie du lieu à l’instant où vous prenez votre photo, tentez de transformer leur présence en un atout.

Autre petite astuce, essayez de jouer avec la profondeur de champ, c’est à dire avec la zone de netteté de l’arrière plan. La maîtrise du flou d’arrière-plan (ou bokeh) produit un effet très esthétique, que j’aime beaucoup. En quelques mots, plus votre ouverture est grande (et donc F petit), plus la profondeur de champ est faible, et vice-versa. Jouez avec vos réglages pour vous entraîner, et aussi avec les distances séparant votre appareil du sujet et de son arrière-plan.

réussir ses photos de voyage ou vacances
Phasme feuille, lors de ma visite de Micropolis, dans le Sud de la France

Amusez-vous également à réaliser des poses longues pour photographier l’eau en mouvement (cascades, océan…), là encore, faites des tests jusqu’à trouver le réglage parfait !

Autre chose, prenez votre temps, soyez patient, et pour autant restez réactif (pas toujours facile…) : vous devez être prêt à shooter en toutes circonstances, ce qui implique de garder votre appareil à portée de main, ou dans une sacoche facile à ouvrir. Aussi, changez la hauteur de votre prise de vue : les yeux, les épaules, les pieds… Vous aurez ainsi des rendus très différents, sans même devoir vous déplacer ! J’aime aussi photographier les scènes par en-dessous (sous les arbres, dans la forêt par exemple).

Un dernier point pour progresser : demandez l’avis de votre entourage, et celui de personnes plus calées, notamment à travers les réseaux sociaux. Il existe par exemple une multitude de groupes Facebook, où vous pouvez poster vos clichés en questionnant les autres membres sur les points forts et les points faibles de votre image. Apprendre ensemble est un excellent moyen d’aller plus loin dans la pratique de la photo !

faire de la photo de voyage
Maintenant, c’est à vous de jouer ! Bonne route, et à vos appareils !

J’oubliais, ne supprimez pas vos clichés manqués, sans les avoir regardés au préalable sur un écran d’ordinateur. Parfois, le résultat n’est pas si mal, ou du moins est récupérable avec de simples logiciels de retouche.

Retoucher ses photos de voyage, c’est mentir ?

Pour retoucher mes photos, j’utilise Lightroom, un logiciel qui est assez simple à prendre en main, et qui est très fonctionnel. Retoucher ne signifie pas tricher : en effet, votre appareil possède déjà des réglages qui transforment la réalité. Il vous appartient de rétablir votre image telle que vous l’avez imaginée initialement, alors que vous étiez en train de prendre votre photo. Libre à vous de pousser plus loin la retouche, mais c’est un autre débat.

De toutes façons, une photo tronque forcément une partie de la réalité, qu’on le veuille ou non : elle ne retransmet pas toutes les informations visuelles puisque tout n’entre pas dans le champ, et aucune autre information sensorielle. Il est donc question d’interprétation et d’esthétisme avant tout, ce qui par définition est très subjectif. Recadrage, redressement, correction de la lumière, des couleurs et du contraste : voici les quelques bases qui permettront d’améliorer grandement vos photos, sans pour autant vous éloigner de la réalité. Pensez ensuite à sauvegarder vos données sur différents supports.

Cette liste de conseils pour réussir ses photos de voyage est bien sûr loin d’être exhaustive, mais elle vous permettra, je l’espère, d’obtenir de jolis rendus. Surtout, rappelez-vous, le plaisir avant tout ! Votre photo doit vous ressembler, et correspondre à ce que vous êtes. Dans le même ordre idée, ne devenez pas prisonnier de votre objectif : en premier lieu, c’est à travers vos yeux que vous devez découvrir le monde…

Et pour aller plus loin, vous pouvez retrouver mes autres conseils aux voyageurs, ainsi que mes plus beaux récits de voyage, et tout un dossier sur l’URBEX pour les amateurs de photos de lieux abandonnés… Enfin, si vous avez d’autres conseils pour réussir ses photos de voyage, partagez-les avec nous dans les commentaires !


bien réussir mes photos de voyage
Épinglez cet article sur Pinterest !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge