Faire le tour du monde : les raisons de mon aventure

Une idée qui trottait depuis longtemps…

Depuis bien longtemps, j’avais en tête de partir faire le tour du monde… Un vieux rêve, que doivent partager bien d’autres âmes voyageuses… Jamais pourtant je n’aurais pensé le réaliser un jour, cela me paraissant bien trop éloigné de la réalité, de nos préoccupations d’aujourd’hui…

Le voyage amène le voyage…

Rome, ItalieC’est après avoir fait plusieurs voyages, que le rêve a peu à peu pris une tournure réalisable.

Si je suis capable de faire le tour d’Europe avec seulement 300€ en poche, pourquoi ne pas tenter l’aventure d’un tour du monde ?

Jour après jour, cette idée devenait mon projet, le projet de ma vie

Partir faire le tour du monde, une idée qui fait rêver… Mais avant de me lancer dans ce projet ambitieux, j’ai décidé de me poser cette question : pourquoi partir ?

Je me suis donc demandé ce que ce voyage apporterait dans ma vie, et ce que je cherchais concrètement à vivre tout au long de cette aventure…

Aller à la rencontre de l’autre…

La première motivation qui m’a poussée à effectuer ce voyage est d’aller à la rencontre de l’autre. Ainsi, j’ai souhaité enrichir ma vie, ma façon de penser et ma vision du monde.

Nouakchott, MauritanieChaque jour, je saisirai les opportunités me permettant de m’ouvrir aux personnes que je croiserai sur ma route.

La rencontre est bien le moteur principal de mon aventure. Effectivement, j’ai la réelle envie de partager des moments de la vie quotidienne avec les habitants des pays que je traverserai.

J’ai la chance d’avoir de nombreux amis à l’étranger, répartis dans le monde entier, qui attendent ma venue chez eux.

Partager leurs vies de famille, leurs joies et difficultés, leurs loisirs, et participer à la vie de leurs maisons, me permettra d’en apprendre un peu plus sur leurs cultures.

Par ailleurs, dans les régions où je n’ai pas d’attache particulière, le couchsurfing (ou le fait de « surfer » sur les canapés), sera pour moi une façon de faciliter le contact, et sera donc mon hébergement privilégié.

Enfin, je testerai aussi le woofing pour la première fois (travailler dans une ferme contre le gîte et le couvert), heureuse d’en apprendre un peu plus sur le monde agricole, que je connais peu dans ma vie citadine.

Vivre une grande aventure…

Relever un défi, aller au bout de mes rêves, me dépasser, et réaliser l’impossible, quoi de plus excitant de partir vivre une grande aventure ? Je sais d’ores et déjà qu’il me faudra certains jours trouver en moi les ressources suffisantes pour surmonter les difficultés qui se présenteront à moi.

Souvent, je serai dépassée par les évènements, ou un peu perdue, c’est alors que je devrai prendre sur moi pour retourner la situation à mon avantage, faisant preuve de bon sens, de patience et de débrouillardise. C’est peut-être cela qui rend le voyage passionnant, et qui m’a toujours fait vibrer !

M’émerveiller devant le monde qui m’entoure…

Taj Mahal, Agra, IndeLe monde recèle de merveilles. La nature a tant à nous offrir qu’il nous faudrait bien plus d’une vie pour la contempler dans son intégralité.

L’homme su bâtir au fil des siècles de véritables chefs d’œuvres archéologiques, dont certains témoignent du passé de l’humanité (vous pouvez lire quelques poèmes que j’ai écrit à ce sujet).

D’autres édifices ouvrent quant à eux de nouvelles perspectives pour notre avenir. Avide de découvertes, je saurai apprécier toutes les beautés et les richesses que je rencontrerai.

En route pour ma nouvelle vie !

Fleuve Tara, MonténégroVoyager seule, un défi à part entière ! Cette expérience me permettra en dernier lieu de mieux me connaître, d’apprendre à surmonter les difficultés, et de vivre une aventure extraordinaire qui restera à jamais gravée dans ma mémoire.

J’ai tout quitté, tout vendu, et n’ai désormais plus de logement, de travail, de voiture ni d’attache.

Il m’aura fallu deux ans pour mettre en place ce projet et trouver les financements nécessaires.

Tout ce que je possède aujourd’hui tient dans mon sac à dos de huit kilos.

Après une longue attente, mon rêve a enfin pris vie, et c’est heureuse que je parcours désormais le monde…

6 thoughts on “Faire le tour du monde : les raisons de mon aventure”

  1. Bon etat d esprit, super parcours
    J ai pour ma part hesité plus longtemps avant de faire quelques voyages pour longs, surtout en asie et europe, car ma vision du voyage et de la liberté ne colle pas trop avec les « transports en commun , auto stop et dependances aux autres ». Mais j ai la meme recherche de nature et de liberté.
    J ai plutot fait des voyages « backpacks » (thailande, essai au vietnam) puis assez vite en voyages a velo-tente, bivouacs entre autre grece, espagne, corse, japon . Pour l instant j ai mon « camp de base » au japon, car ma compagne est japonaise, rencontrée en voyage a velo au japon, du nord au sud! Donc pause et quelques concessions, c est mieux que la solitude en france ; ) mais je prevois de poursuivre, prochaine viree a tenter, du japon vers l australie, NZ, nouvelle caledonie en passant par l asie du SE et l indonesie. Je n aime toujours pas les transports en communs donc j hesite a emmener mon velo pliant et mixer pirtions a velo et transports ou le faire seulement en sac a dos. D ailleurs mon velo pliant 20 pouces m a permis de faire deux fois du stop au japon, preuve que ca peut marcher aussi. C est clair que le stop, si ca marche (plus facile pour une femme je pense), permet de faire assez rapidement beaucoup de distances, rencontres et voyage a moindre frais.
    Je trouve interessant de mixer van amenagé et trips en stop comme tu fais. Pour ma part piur des raisons ecologiques et economique, j ai revendu ma voiture et rendu mon appart en france, j ai hesité un temps a troquer kes deux contre un fourgon amenagé, mais je trouve que ca a aussi ses limites, sans parler des frais d essence, entretien, assurance etc, ca reste difficile de voyager partout avec, ne serait ce que pour traverser les mers,, demarches administratives, parfois interdit d entree dans des pays ou caution enorme, carnet de passage en douane, 5000 euros ou plus la traversee en cargo, c est costaud! Pour plus d autonomie, a part mes trips sac au dos, a vtt ou velo pliant, j envisage l achat d un petit voilier habitable dans un an ou environ, vu que j ai pas mal navigué deja en solo, equipier ou autres. Plus ecolo, pas ou peur de frais d essences, no borders, possible de circumnaviguer et . Mais c est un voyage different bien sur, plus solitaire en mer, ponctué d escales, d iles ou continents a explorer, sans avions ce qui me convient!
    Bonne continuation, take care, keep the faith

  2. Salut,

    Bravo à toi pour ton site très bien fait et plein de bons articles.
    Je m »apelle Edouard
    Combien de temps prévoit tu pour faire le tour du monde???
    >Comme toi, je suis férus de voyage et de rencontre..
    L’idée de faire le tour du monde en camion à germer il y a quelques temps
    et je compte bien réaliser mon rêve d’ici 2 ans, avec ma copine et un autre ami.
    Nous voudrions surement associer cela à un projet solidaire
    Il pourra être intéressant de se rencontrer à ton retour,
    j’ai une ferme en charente et je fais du woofing
    Bon courage pour ton voyage, tu as trop de la chance,
    je patienterai avec seulement 15 jours au maroc à la fin du mois…mais quand même un grand bol d’oxygène dans la grisaille environnante.

    1. Salut Edouard!

      Tout d’abord merci pour les compliments sur mon site ça fait toujours plaisir! Je trouve ça super que tu te lances aussi vivre cette grande aventure! Et y associer un projet solidaire, ça pourrait être vraiment super! N’hésites pas à me contacter par message privé sur Facebook ou Twitter si tu as des questions particulières, ça me fera plaisir d’y répondre!

      Un conseil qui me vient à l’esprit en lisant ton message : partir à trois peut être génial, mais peut tout autant devenir vite compliqué, d’autant plus si vous êtes un couple. Il pourrait être intéressant de bien discuter et travailler tous ensemble sur ce point avant votre départ, voire de partir quelques semaines ensemble une première fois pour vous ajuster (mais peut-être est-ce déjà fait?).

      Sinon, cool pour le Wwoofing, j’en ferai au Canada dans deux ou trois semaines, affaire à suivre dans un prochain article! 🙂

      N’hésite surtout pas à me contacter si tu as besoin. Je te souhaite bonne chance pour ton super projet, et un bon voyage au Maroc d’ici là!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge