Road trip en van au Royaume-Uni #4 – Aventures galloises

prendre la route

Je vous le disais il y a peu, mon road trip au Royaume-Uni a pris un nouveau tournant à Glasgow. Après de longues semaines de solitude, j’ai retrouvé mes bonnes vieilles habitudes et je suis retournée sur mon réseau social favori : le Couchsurfing. Ainsi, j’ai décidé d’héberger quelques semaines dans mon van une voyageuse russe, Anastasia.

Ensemble, nous prévoyons de descendre le long du Pays de Galles afin de rejoindre le Sud-Ouest de l’Angleterre. Voici de récit de nos aventures galloises…

Je quitte Glasgow un peu triste de me séparer de tous mes nouveaux amis, je n’oublierai jamais ces longues soirées si parfaites passées en leur compagnie. À mon tour de rendre au monde un peu de ce qu’il m’a apporté  : cette fois, c’est moi qui héberge, et je vais faire de mon mieux pour que mon petit chez-moi roulant ressemble à un hôtel cinq étoiles. Bon, c’est pas gagné, mais le cœur y est.

Repas gastronomique dans mon petit van

Première étape de notre périple : la côte Ouest du Sud de l’Écosse, notamment la jolie petite ville d’Ayr, située face à la célèbre Île d’Arran. Il pleut averse, la nuit tombe désormais aux alentours de seize heures trente, et Anastasia découvre les joies de la vie dans un van lorsque je lui annonce à dix-sept heures tapantes :

Bon, ben on n’a plus qu’à manger et dormir maintenant…

Je suis bien tombée avec elle. Ma nouvelle partenaire de voyage est adorable et nous trouvons suffisamment de sujets de conversation pour ne pas nous endormir avant vingt-deux heures. Elle marque ainsi son premier point.

Nous poursuivons notre découverte des environs, nous traversons les Highlands du Sud, afin de rejoindre Keswick où nous passons notre seconde nuit. Les températures se font très fraîches lorsque le soleil disparaît, mais bien couvertes nous parvenons à nous endormir (presque) comme à la maison.

Nous tombons ensuite sous le charme du Lake District, une magnifique région où montagnes et lacs se disputent agréablement l’exclusivité du paysage. Au revoir l’Écosse : me voici à nouveau en Angleterre.

Lake district

Par la même occasion, Anastasia nous trouve une couchsurfer allemande à Liverpool, qui accepte de nous héberger toutes les deux. Carola nous accueille chaleureusement au sein de sa colocation, et prend le temps de nous faire visiter sa ville. Elle nous offre même la possibilité de prendre une douche, chaude, avec du savon et même du shampoing : c’est Noël avant l’heure, et ça nous évite de nous retrouver une fois de plus dans de drôles de situations pour rester propres.

Chester nous remémore le jour suivant que les fêtes approchent, les décorations lumineuses donnent à cette cité historique un charme presque féerique. Du moins dans le centre-ville : la sombre banlieue où nous trouvons à nous garer nous remet vite les deux pieds sur terre.

Enfin, nous dépassons le panneau indiquant « Welcome to Wales », ou Bienvenue au Pays de Galles, et nous commençons notre visite par la région de Snowdonia. Entre deux tempêtes, nous parvenons tout de même à sortir du van pour prendre une ou deux photos. Nous devons donc user de notre imagination afin d’occuper nos soirées :

Dis, ça te dit d’apprendre à jouer Love me do des Beatles à l’harmonica ?

Oh non je sais, on va faire un truc, je joue Katiusha à l’accordéon et toi tu chantes en russe ! ! !

À la lueur de la bougie, entre deux assiettes de pâtes, nous tuons le temps et finalement nous passons d’excellents moments.

Après une courte nuit sur la plage de New Quay, notre virée dans le Pembrokeshire n’échappe pas à la règle : pluie torrentielle, vents violents, et bonne humeur sont de rigueur. Anastasia s’adapte vraiment bien à mon mode de vie, ce qui je dois bien le reconnaître, n’est pas forcément évident. Ainsi, je lui enseigne tous les secrets des mini-douches dans les toilettes publiques, des vaisselles-express et des lessives-minute dans les stations services.

Elle me remercie en m’offrant du fromage en tube. Spaciba… Je ferme les yeux sur ce sacrilège, moi, française-élevée-au-brie-saint-nectaire-et-roquefort, et pour tout vous dire (restez ouverts d’esprits dans les commentaires) ça avait un petit goût de caramel et c’était très bon. Ouch !

Arrivées à Rhossili – ou au bout du monde – nous essuyions à nouveau une sacrée tempête qui nous cloue sur place durant vingt-quatre heures.

Petit déjeuner sur les hauteurs de Rhossili

Coup de chance, et allez savoir pourquoi, des sanitaires flambants neufs restent ouverts 24/24h malgré le fait que ce village soit totalement désert. Après une semaine coincées toutes deux dans ce petit habitacle, un peu de nettoyage ne sera pas du luxe.

Le lendemain, le soleil réapparaît enfin, et c’est sur les routes du Brecon Beacons National Park que nous nous affairons à faire sécher notre linge fraîchement lavé. Chauffage au maximum, chaussettes habilement accrochées au dessus des ventilations, voici ce qu’il en est de la décoration intérieure. Quant à l’ambiance musicale – même si ma playlist ressemble désormais à un juke-box déréglé ayant traversé l’ex-URSS pour rejoindre le Royaume-Uni – c’est plutôt amusant de passer de Bob Dylan à du traditionnel russe à chaque nouvelle vallée.

Sur les routes brumeuses du Pays de Galles

Enfin, car nous ne pouvons nous rendre au Pays de Galles sans en découvrir sa célèbre capitale, nous faisons étape à Cardiff. Après plusieurs jours d’aventure sauvage, c’est également l’occasion de réapparaître à la surface du monde, tout en notant que ce dernier n’a pas cessé de tourner sans nous.

Demain, nous quitterons le Pays de Galles pour la dernière partie de notre road trip au Royaume-Uni : le Sud-Ouest de l’Angleterre, et Londres où je mettrai les pieds pour la première fois, youhou… ! ! !

[Et pour aller plus loin, retrouvez mes photos du Pays de Galles, ainsi que tous mes conseils pour conduire au Royaume-Uni!]

6 thoughts on “Road trip en van au Royaume-Uni #4 – Aventures galloises”

  1. Je trouve ça tellement génial de voyager dans un van. Je n’ai jamais eu l’occasion de le faire mais un jour peut-être!
    J’ai vu sur la page d’accueil de ton site que tu vas aller vers les pays de l’Est. J’avais fait un roadtrip dans les Balkans. J’ai quelques infos qui pourraient t’aider ici: http://www.cookieetattila.com/voyage-dans-les-balkans-partie1 Par contre, c’était un voyage de quelques jours seulement, prends ton temps si tu en as la possibilité, il y a tellement de choses à découvrir!!

    1. Coucou Nathalie! Merci pour ton message 🙂 Oui c’est sympa de voyager en van! J’accueille régulièrement des voyageurs de passage, c’est à mon tour d’héberger, donc si jamais ça te tente 🙂 Je vais jeter un œil à ton article, merci pour le lien! En fait, j’ai déjà été dans les Balkans, j’avais fait un grand road trip il y a 4 ans, mais je n’avais pas encore le blog. Mais comme j’avais bien envie d’y retourner, puis pourquoi pas pousser jusqu’en Roumanie cette fois, je me lance et démarre dans une dizaine de jours 🙂 A un de ces jours sur la route, et passe un bon réveillon ce soir! Bises

  2. wet, wet, wet !
    après le romantisme du Lake District, il faut en effet affronter le climat de Wales…
    je te souhaite bonne route et beau temps pour découvrir la capitale
    je me souviens avoir mis une journée pour traverser Londres …
    bisous et à bientôt

  3. Ravie de voir que toi et Anastasia vous regalez bien !! Vous nous manquez, j’aimerais bien etre sur la route avec vous ! Bonne chance pour la suite de vos aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.