Montréal et la Lanaudière : le bonheur est au Québec

J’ai des amis à Montréal, tu devrais y faire un tour ça te plairait… Voilà ce que mon frère m’a dit, alors que j’étais chez lui, à New York. Je n’avais pas prévu de partir au Québec et de visiter Montréal durant mon tour du monde, mais la proposition me tenta tout de suite…

Mes endroits préférés pour visiter Montréal :

J’ai passé ma première semaine québécoise chez Jeff et Joyce, un couple de français, heureux expatriés à Montréal depuis trois ans, des amis de mon frère que je ne connaissais pas. Je suis retournée chez eux une seconde fois, après avoir fait trois semaines de WWOOFING avec des chiens de traîneau.

Ma visite de la ville a commencé par le vieux Montréal, et plus particulièrement par le port, où d’énormes cargos étaient à quai, prisonniers par la glace qui avait pris possession du fleuve St Laurent. Un peu plus loin, un sauna extérieur accueillait des baigneurs sur le pont d’un bateau. Plutôt surprenant de passer à côté en étant bien au chaud sous un gros manteau, alors que d’autres se promenaient en maillot de bain sous un froid glacial !

visiter Montréal au Québec
Vue sur Montréal

Le cœur de la partie francophone de la ville est appelé Plateau Mont-Royal, c’est là que se trouvent la majorité des boutiques et des restaurants. L’avenue du Mont-Royal est rue très animée et il est agréable de s’y promener. D’autres endroits valent également le détour, comme le quartier Juif où se trouvent de nombreux cafés sympathiques, Mile-End où l’on croise les fameux hipsters (artistes-hippies), le Village (quartier gay) et le marché Jean Talon, une énorme place où tous les fruits et légumes sont parfaitement bien rangés.

Un peu partout dans la ville sur les points d’eau gelés, il est possible de faire du patin à glace gratuitement. On croise alors des patineurs chevronnés dans chaque quartier. Par ailleurs, j’ai eu la chance de venir durant la fête de la luminothérapie, une sorte de grosse fête où la ville est mise en valeur avec tout un jeu de lumières. De nombreux bâtiments servaient de support à de grandes projections lumineuses, certaines façades étaient même devenues des consoles de jeux vidéos géantes ! Trois semaines plus tard, lorsque je suis revenue, c’était au tour de la fête des lumières de Montréal. Un autre festival semblable au premier. Cette fois, une animation diffusait des photos de personnes du public sur toute une façade d’un bâtiment. Mon portrait faisait partie du lot, sympa de voir sa petite tête illuminer tout un immeuble !

Enfin, mon coup de cœur a été le belvédère de la montagne, (juste après le lac aux castors où l’on peut patiner et faire de la luge), qui offre une vue imprenable sur la ville. Le visiteur fatigué par la longue marche a alors l’impression de dominer tout Montréal…

Première poutine :

On m’avait tant parlé de la poutine québecoise que j’en connaissais déjà par cœur la recette : oui, sachez qu’on ne peut visiter Montréal sans goûter à la poutine. Rien ne vaut toutefois une bonne dégustation. Pour ma première poutine, j’ai choisi de commander la taille moyenne, qu’on a partagée à deux, c’est dire l’apport calorique (et on n’a pas pu la finir en un repas).

Poutine, Montréal
Poutine à la saucisse !

Pour cuisiner une poutine classique, il faut des frites, du fromage fondu et de la sauce brune. D’autres variantes existent, où l’on rajoute d’autres ingrédients comme de la viande. Malgré le fait que la poutine soit un peu lourde, c’est vraiment excellent, et au moins le client en a pour son argent : comptez 8$ par personne pour une bonne poutine.

Survivre au froid :

Mes premiers jours au Québec ont été également mon premier contact avec le vrai froid : visiter Montréal l’hiver, c’est quelque chose ! Les températures oscillaient entre -10°C et -15°C la journée, souvent jusqu’à -25°C la nuit, ce qui apparemment est plutôt correc’ pour l’hiver. Une grande découverte donc, qui m’avait un peu inquiétée avant mon départ, d’autant plus que j’avais fait le choix de voyager léger.

J’ai choisi de superposer plusieurs couches de vêtements chauds, et de porter des collants de ski sous mon pantalon. Finalement, avec un bon bonnet, une grosse écharpe et une paire de gants, on ne ressent pas beaucoup le froid tant que le corps reste en activité, et si bien sûr on est bien couvert.

visiter Montréal
Je suis celle de gauche !

En voyage, il est primordial de bien choisir quoi mettre dans son sac à dos. Il faut savoir par ailleurs que lorsque le thermomètre affiche une température, celle ressentie équivaut à dix ou vingt degrés de moins, notamment si le vent est fort.

Week-end au chalet :

Mes amis Jeff et Joyce m’ont proposé de les accompagner faire un chalet. Je suis donc partie deux jours avec eux, dans la Lanaudière, vers Saint Michel des Saints. Après cette dernière ville, la route a laissé place à une piste encore enneigée : une impression de bout du monde.

Et bien non ! Après cette même piste justement s’en trouvait une autre encore plus petite, où les motoneiges étaient plus nombreuses que les voitures. Moi qui voulais sortir des sentiers battus, je suis comblée ! Nous nous sommes retrouvés à treize dans le grand chalet en bois, situé au bord d’un lac. Le propriétaire des lieux l’a construit de ses mains, en seulement trois mois ! Sa dernière phrase avant de nous laisser apprivoiser les lieux fut :

N’oubliez pas de mettre du bois dans le feu, sinon vous allez mourir de froid !

Message reçu… Comme première activité, nous avons décidé de faire une promenade à pieds sur le lac gelé. Pour moi qui n’ai pas l’habitude de voyager par grand froid, c’est une aventure ! L’immense étendue de glace recouverte de neige, et entourée de hauts sapins blancs m’a fait oublier qu’il était difficile de marcher dans une bonne hauteur de neige. Peu d’activités à faire le soir à part de longues discussions au coin du feu, animées par des shots de rhum-érable, qu’on a consommé avec modération bien sûr.

Le lendemain, on nous a prêté d’anciennes raquettes, tressées à la main. Encore une fois, ce fut une première pour moi : plutôt mémorable ! Il est plus facile de se déplacer dans la neige, mais gare aux raquettes qui se croisent, c’est comme les skis, ça ne pardonne pas !

Visiter la Lanaudière, au Québec
Chalet dans la Lanaudière, Québec

Enfin, j’en profite pour remercier Jeff & Joyce pour leur accueil, leur gentillesse et leur bonne humeur, ainsi que tous leurs amis qui m’ont offert un accueil très chaleureux. Un immense merci à eux !

Un voyage au cœur de l’hiver québécois vous tente également ? Je vous invite à jeter un œil sur le site de l’Agence Canada en liberté, qui propose, entre autres, des séjours au Québec, sous la neige, mais pas que !

Et pour aller plus loin, n’hésitez pas à retrouver l’intégralité de mes récits de voyage, ainsi que la philosophie de ma vie nomade ! Par ailleurs, si vous avez également eu l’occasion de visiter Montréal, je vous laisse partager avec nous vos impressions et bons plans dans les commentaires ci-dessous.

Cet article est sponsorisé. Je suis restée libre de mes choix d’opinion.

5 thoughts on “Montréal et la Lanaudière : le bonheur est au Québec”

  1. Je suis un peu en retard, mais je viens de découvrir ton blog qui est super. J’adore!
    C’est super tu étais dans mon coin (Montréal). Ouep disons que notre hiver a été très long et froid cette année. Heureusement tu n’as pas subit le -40.
    Je vais continuer à te suivre ça m’inspire pour mes futurs voyages! 😀

  2. 🙂 je crois que tu as eu de la chance niveau températures, effectivement, si j’en crois les mails envoyés les années précédentes par une amie d’Ottawa…!
    Ton article réveille en moi une petite nostalgie de mes 3 semaines canadiennes, il y a quelques années (en été ^^). J’ai toujours cette petite voix au fond de moi qui dit: « Tu serais sûrement très heureuse d’aller vivre quelques années au Canada, n’oublie pas de te bouger ou tu le regretteras!! »…

    A bientôt pour la suite du tour du monde 🙂

    Emilie

    1. Effectivement, j’ai rencontré beaucoup d’expatriés français à Montréal qui s’y plaisent beaucoup! Et les québécois sont super accueillants… Envoie moi un petit message si tu tentes l’aventure! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.