Je ne vais pas vous présenter ici un banal guide de voyage sur la Grèce. Mon intention est toute autre : partager avec vous un peu de mon amour pour la péninsule Hellénique, une terre que je connais bien et qui a toujours su m’envoûter. Ainsi, si vous préparez actuellement un voyage en Grèce ou si c’est un pays que vous seriez tenté de découvrir un jour, voici quelques conseils pour ne pas tomber dans les pièges du tourisme de masse, afin de profiter au mieux de votre séjour sur place…

Rencontrer les habitants :

La Grèce possède de multiples atouts, mais s’il y en a un que vous ne devez pas louper, c’est bien la convivialité de ses habitants. Partout à travers le pays, dès lors que vous vous éloignerez des centres touristiques, vous trouverez une occasion de discuter avec une brochette d’inconnus. Il est vrai que les Grecs aiment discuter, et sont extrêmement accueillants.

Je ne compte plus les fois où, à tel ou tel endroit, j’ai été invitée à partager un verre de tsípouro (eau-de-vie de marc de raisin) ou quelques grillades avec de parfaits étrangers, et ce à la dernière minute. L’hospitalité est une valeur primordiale en Grèce, et ce sont sans doute toutes ces belles rencontres fortuites qui me poussent à retourner régulièrement dans ce pays que j’aime tant.

καλησπέρα !

(kalispéra : bonsoir)

sortir des sentiers battus en grèce
grèce sortir sentiers battus
grèce dehors sentiers battus
grèce hors sentiers battus

Sortir des sentiers battus :

J’insiste donc maintenant sur ce second point : pour vivre un temps de rencontre avec les Grecs, mieux vaut s’éloigner des lieux touristiques, où comme partout dans le monde, l’ambiance est parfois un peu dénaturée. Préférez vous perdre dans de petits villages choisis au hasard sur une carte, ou promenez-vous dans des quartiers plus reculés si vous restez dans les grandes villes. Athènes, Thessalonique ou encore Kalamata méritent bien évidemment que l’on y consacre du temps, et si vous y passez quelques jours, n’oubliez pas de flâner en dehors de l’itinéraire touristique tout tracé.

Avec un peu de chance, vous aurez ainsi l’occasion de prendre un café frappé avec le patron d’une taverne, d’être invité à danser le sirtáki lors d’une fête de quartier, ou encore d’assister à des scènes de vie quelque peu insolites !

que faire en Grèce
Grèce que faire
drapeau grec
visiter villages grecs
la grèce autrement
voyager autrement en Grèce
voyage alternatif en Grèce
grèce que voir ?
que voir en Grèce
auto-stop en grèce
visiter la Grèce
que voir en Grèce
voyager en Grèce blog

Prendre son temps :

Les Grecs ont un rapport au temps très particulier : il semblerait qu’ils ne soient jamais pressés ! C’est certainement une raison supplémentaire qui m’a fait tomber amoureuse de ce pays : j’aime échapper au stress que le monde d’aujourd’hui nous impose. La Grèce est calme, et vivante à la fois : l’équilibre parfait pour rendre n’importe quel voyageur heureux.

D’ailleurs, n’avez-vous jamais entendu parler de l’Icarie, l’un des endroits du monde où l’on vit le plus longtemps ? Sur cette île, encore plus que sur la Grèce continentale, la règle d’or est de prendre son temps. Ici, personne ne porte de montre, les gens se couchent tard mais ne mettent pas de réveil, et les échoppes n’ouvrent donc pas avant la fin de la matinée.

Tout semble aller au ralenti, mais ne serait-ce pas là la définition du bonheur ?

Bien évidemment, une nourriture saine et faite maison, ainsi qu’une place importante accordée à la vie en communauté n’est pas étrangère à cette longévité exceptionnelle. L’exemple de l’Icarie est certes particulier, et peu comparable au reste du pays, mais il n’empêche que partout en Grèce, on accorde une véritable attention à la qualité de vie ainsi qu’aux relations sociales.

que voir que faire en Grèce
que faire que voir en Grèce

Goûter à tout :

Je vous ai incité à voyager hors sentiers battus en Grèce, et c’est également le cas en ce qui concerne les découvertes culinaires ! La cuisine grecque est réputée dans le monde entier, et ce à juste titre : gyros (sandwich), dolmas (feuilles de vigne farcies), féta, tzatzíki, moussaka… Nous connaissons tous de nombreux plats grecs, que nous consommons d’ailleurs régulièrement en France.

Pour autant, la gastronomie du pays est loin de se limiter à ses plats les plus connus, et il serait dommage de ne pas goûter à la tirópita (feuilleté au fromage), ou à la spanakópita (si vous préférez un friand aux épinards), aux souvlákis (grillades), aux krokétes (croquettes), ou encore au stifádo (ragoût). En d’autres termes : soyez curieux, et n’hésitez pas à commander au hasard sur le menu si vous êtes un peu joueur, vous ne le regretterez pas !

que manger en Grèce
cuisine grecque
nourriture grecque
quoi manger en grèce

S’intéresser à l’histoire et à la culture :

Dernier point qui me semble important si vous projetez de voyager en Grèce prochainement : intéressez-vous à la culture de ce pays, et à son histoire qui compte parmi les plus grandes du monde. Nous ne nous en rendons pas toujours compte, mais nous devons beaucoup à la Grèce. En effet, une grande partie de nos connaissances médicales, de notre système politique, de notre langage (mais aussi de nombreux autres domaines : chauffage central, pièces de monnaie, cartographie…) proviennent de la Grèce Antique.

Si chaque pays mérite que l’on prête attention à son histoire lorsque l’on souhaite le visiter, ce qui est bien avec la Grèce, c’est qu’il y a de quoi faire ! Que vous soyez féru de mathématiques ou de littérature, de mythes ou de philosophie, vous apprendrez à coup sûr mille et une chose en vous intéressant à cette culture ancestrale. Et s’il y a un domaine qui rassemblera sûrement tout le monde, c’est bien celui de la musique et de la danse, qui réchauffera tant les corps que les âmes.

Si on veut connaître un peuple, il faut écouter sa musique.

Platon
blog voyage grèce

Infos pratiques pour un voyage en Grèce :

Quand y aller ?

Vous pouvez voyager en Grèce toute l’année, même s’il est plus agréable d’éviter l’été, une saison très chaude et très fréquentée.

Se rendre sur place

Il existe différentes possibilités pour se rendre en Grèce. L’avion est le plus rapide (et le moins cher). Cela dit, si comme moi vous tentez de voyager en respectant l’environnement, vous pouvez opter pour le train (ou le bus/covoiturage) à travers l’Italie, puis prendre le ferry (Ancône/Patras est la ligne la plus simple, mais il y a d’autres voies maritimes). Je me suis même rendue plusieurs fois dans ce pays en stop, et cela n’a jamais été compliqué. Une fois sur place, vous pouvez prendre le bus qui propose des prix très bas, ou louer une voiture si vous comptez faire un road trip en Grèce en toute liberté.

Quel budget ?

Bonne nouvelle, la Grèce est un pays très abordable, surtout si vous voyagez en dehors des sentiers battus ! Prévoyez entre 5 et 15€ par repas et par personne, et entre 15 et 50€ par nuit selon les modalités de votre séjour. De plus, vous pourrez déguster cafés et gourmandises en bord de mer pour quelques euros seulement.

Où dormir ?

Partout à travers le pays, vous n’aurez aucun mal à trouver où passer la nuit. Cela dit, dans les villes touristiques ou en pleine saison estivale, je vous recommande de réserver votre hébergement à l’avance. À Athènes par exemple, vous pouvez jeter un œil au site oudormirtop.com, afin de connaître les meilleurs quartiers où loger.

Quoi mettre dans sa valise ?

N’oubliez pas de glisser dans votre sac à dos les affaires suivantes (mais sachez que dans les grandes villes vous trouverez tout ce qu’il vous faut) :

J’espère que ces quelques lignes vous auront donné envie d’explorer la Grèce à votre tour ! Par ailleurs, si c’est un pays que vous connaissez déjà, n’hésitez pas à partager votre retour d’expérience dans les commentaires ci-dessous…

Enfin, pour aller plus loin, je vous invite à retrouver l’intégralité des articles de mon blog sur la Grèce, vous y trouverez de jolis récits de voyage ainsi que de nombreux conseils pratiques !

Cet article est sponsorisé. Je suis restée libre de mes choix d’opinion.

Sortir des sentiers battus en Grèce : 5 choses à faire... | Histoires de tongs, l'aventure en solo et au féminin

Épinglez cet article sur Pinterest !

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply