Vocabulaire espagnol utile pour le Chemin de Compostelle

Si vous comptez prochainement entreprendre un pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle, peut-être avez-vous envisagé d’apprendre les bases de l’espagnol, afin de faciliter votre communication avec ceux que vous rencontrerez en route. Dans cet article, j’ai essayé de regrouper le vocabulaire espagnol utile pour marcher sur le Camino de Santiago : autant débuter votre apprentissage avec des phrases qui vous serviront à coup sûr…

Parle-t-on espagnol ou anglais sur le Camino ?

Avant de partager avec vous mon lexique espagnol de base pour le Chemin de Compostelle, voici une question qui revient souvent : quelle(s) langue(s) parle-t-on exactement sur le Camino ? Si l’espagnol est évidemment la langue officielle sur toute la partie ibérique du pèlerinage, avec la hausse de la fréquentation du Chemin, notamment sur le Camino Frances, l’anglais devient une langue que l’on entend un peu partout, notamment dans les commerces situés aux abords du sentier.

Cependant, et même si vous maîtrisez parfaitement la langue de Shakespeare, il peut être intéressant de connaître les bases de l’espagnol. Tout d’abord, parce que traverser l’Espagne à pied durant plusieurs semaines n’est pas rien : quelques mots de vocabulaire vous seront toujours utiles, notamment si votre interlocuteur ne peut communiquer autrement. Deuxièmement, parce que les habitants apprécient toujours d’être salués dans leur langue maternelle, cela montre que l’on fourni l’effort de s’intéresser au pays que nous découvrons. De même, apprendre une langue étrangère, c’est lever le voile sur une partie importante de la culture locale : en comprenant la façon de formuler les choses, nous comprenons également la façon de penser des habitants.

Enfin, je vous recommande d’apprendre les quelques bases d’espagnol car ces dernières sont très simples et ressemblent énormément au français, les connaître avant votre départ vous permettra de parfaire très rapidement votre maîtrise de la langue une fois sur place.

parler espagnol ou anglais sur le chemin de compostelle
Arrivée au Pays Basque !

Les phrases toutes faites à connaître :

La politesse :

Bonjour : ¡Buenos días ! (le matin) ; ¡Buenas tardes ! (l’après-midi) ; ¡Buenas noches ! (le soir)

Salut (manière informelle de saluer) : ¡Hola !

Au revoir : Adiós

S’il vous plaît : Por favor

Merci beaucoup : Muchas gracias

De rien : De nada

Pardon, excusez-moi : Perdón, disculpe

Oui, non : Sí, no

Je ne comprends pas : No entiendo

Les salutations :

Comment vous appelez-vous : ¿Cómo se llama ?

Je m’appelle Astrid et j’ai 32 ans : Me llamo Astrid y tengo 32 años

D’où venez-vous : ¿De dónde es ?

Je viens d’Orléans : Soy de Orléans

Je suis française (ou français) : Soy francesa (o francés)

Enchantée (ou enchanté) : Encantada (o encantado)

Comment allez-vous ? Très bien : Cómo estas ? Muy bien

Et toi (et vous) : ¿Y tú ? (¿Y usted ?)

Les nombres :

Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf et dix : uno, dos, tres, cuatro, cinco, seis, siete, ocho, nueve y diez

Vingt, trente, quarante, cinquante, soixante, soixante-dix, quatre-vingt, quatre-vingt-dix et cent : veinte, treinta, cuarenta, cincuenta, sesenta, setenta, ochenta, noventa y cien

phrases espagnoles de voyage à connaître
Dans l’arrière-cour d’un refuge espagnol

Vocabulaire espagnol de base :

Manger et boire :

Je veux du pain : Quiero pan

Du fromage : Queso

Des légumes : Verduras

De la viande ou du poisson : Carne o pescado

Un gâteau : Una torta

De l’eau : Agua

Du thé ou du café : Té o café

Une bière, un verre de vin : Una cerveza, una copa de vino

Le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner : El desayuno, el almuerzo y la cena

Je suis végétarienne (ou végétarien) : Soy vegetariana (o vegetariano)

Combien ça coûte : Cuanto es ?

Où sont les toilettes : ¿Dónde se encuentran los servicios ?

Dormir :

Je suis fatiguée (ou fatigué) : Estoy cansada (o cansado)

Un lit : Una cama

Une auberge : Un albergue

Un hôtel : Un hotel

Avez-vous une chambre de libre s’il vous plaît : ¿Tiene une habitación libre, por favor ?

Des punaises de lit : Chinches

Dormir dans la tente : Dormir en la tienda

Être malade :

Je suis malade : Estoy enfermo

J’ai mal à la tête : Me duele la cabeza

J’ai mal au ventre : Me duele el estomago

J’ai mal au dos : Me duele la espalda

J’ai des ampoules : Tengo ampollas

J’ai des courbatures : Tengo dolores musculares

Où est la pharmacie : ¿Dónde esta la farmacia ?

Je veux voir un médecin : Quiero ver un medico

vocabulaire espagnol de base
La superbe Puente La Reina, en Espagne

Vocabulaire spécifique au Chemin de Compostelle :

Le Camino de Santiago :

Un pèlerin : Un peregrino

Un pèlerinage : Una peregrinación

Saint-Jacques-de-Compostelle : Santiago de Compostela

La coquille Saint-Jacques : La concha de vieira

La France et l’Espagne : Francia y españa

Une ville, un village : Una ciudad, un pueblo

L’église, la cathédrale : La iglesia, la catedral

Un hospitalier : Un hospitalero

La marche :

Marcher : Caminar

Le pied : El pie

La chaussure : El zapato

Le sac-à-dos : La mochila

Le bourdon : El bordón

Le chemin : El camino

La route : La carretera

La montagne : La montaña

La mer : El mar

Je suis perdu, pouvez-vous m’aider : ¿Estoy perdido, me puede ayudar ?

Le soleil, la pluie : El sol, la lluvia

Avoir chaud, avoir froid : Estar caliente, estar frío

L’amitié, la liberté : Amistad, libertad

Autres :

Plus loin, plus haut : Ultreia, Suseia

Je vous encourage à en apprendre plus sur ces deux mots qui ne viennent pas de l’espagnol mais du latin. Il peut effectivement être intéressant d’en connaître la signification avant d’entreprendre un pélerinage et pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article très complet écrit par les amis de Saint-Jacques en Terre Varoise.

C’est une des particularités du Chemin que d’offrir au pèlerin, et quelles que soient ses motivations, des instants d’émotion religieuse inattendue. Plus la vie quotidienne du marcheur est prosaïque, occupée d’affaires d’ampoules douloureuses ou de sac trop lourd, plus ces instants de spiritualité prennent de force. Le Chemin est d’abord l’oubli de l’âme, la soumission au corps, à ses misères, à la satisfaction des mille besoins qui sont les siens. Et puis, rompant cette routine laborieuse qui nous a transformés en animal marchant, surviennent ces instants de pure extase pendant lesquels, l’espace d’un simple chant, d’une rencontre, d’une prière, le corps se fend, tombe en morceaux et libère une âme que l’on croyait perdue.

Jean-Christophe Rufin, Immortelle randonnée

Apprendre l’espagnol, autres conseils :

Si vous comptez aller plus loin dans votre apprentissage de l’espagnol, voici trois conseils supplémentaires qui devraient sûrement vous aider, si vous les appliquez quotidiennement :

  • Apprendre en se relaxant : S’initier à une langue étrangère n’est pas forcément synonyme de longues heures de bachotage ennuyeux. Pourquoi ne pas essayer de progresser de façon ludique, en listant les meilleurs films espagnols et en les visionnant à l’aide de sous-titres ? Les réalisateurs espagnols brillants ne manquent pas dans la péninsule ibérique (Almodóvar, Amenábar…), cela peut-être un excellent moyen d’aborder la question de la langue.
  • Apprendre sans y penser : Faites de même mais en écoutant de la musique espagnole, et vous ne remarquerez même pas que votre oreille est en train de s’habituer à la langue ! Bien sûr, cette technique est complémentaire aux autres, et écouter Manu Chao à longueur de journée sans faire plus d’efforts ne vous mènera pas bien loin dans votre apprentissage. À vous de trouver le bon équilibre !
  • Apprendre en jouant : Autre astuce, qui m’a beaucoup aidée pour l’espagnol mais aussi pour d’autres langues, lors de précédents voyages, c’est apprendre en s’amusant. Il existe une multitude d’applications qui permettent aujourd’hui d’allier le jeu à l’apprentissage, mais pour apprendre l’espagnol je vous recommande Babbel, et je vous laisse découvrir par vous-même cette application très bien conçue qui rendra votre apprentissage facile.

J’ai sûrement oublié quelques mots de vocabulaire importants et je compte sur vos commentaires pour compléter ce petit lexique (et au passage, si vous êtes bilingue et que vous relevez des fautes, n’hésitez pas à m’en faire part, je corrigerai tout ça).

Enfin, pour en savoir plus sur le Camino de Santiago, je vous invite à retrouver mon dossier complet sur le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, ainsi que mes conseils pour choisir ses chaussures de marche, ma sélection des meilleurs livres sur Compostelle et le détail du contenu de mon sac-à-dos pour le Camino

Cet article est sponsorisé. Je suis restée libre de mes choix d’opinion.


Le vocabulaire espagnol utile pour le Chemin de Compostelle... | Histoires de tongs, le blog voyage passionnément alternatif
Épinglez cet article sur Pinterest !
Le vocabulaire espagnol utile pour le Chemin de Compostelle... | Histoires de tongs, le blog voyage passionnément alternatif
vocabulaire espagnol à apprendre pour le camino de santiago
Le vocabulaire espagnol utile pour le Chemin de Compostelle... | Histoires de tongs, le blog voyage passionnément alternatif
vocabulaire espagnol à savoir pour le chemin de compostelle

8 thoughts on “Vocabulaire espagnol utile pour le Chemin de Compostelle”

  1. Merci Astride pour le travail accompli pour nous faciliter « la tache » et surtout bien nous préparer. Je pars dans peu de temps sur le camino frances et vos conseils me sont d’une grande utilité. MERCI

  2. Bonjour Astride,
    Le chemin Saint-Jacques-de-Compostelle, je ne m’en lasserai jamais :-). Merci de me refaire vivre des beaux souvenirs :-).

    1. Coucou et merci pour ce message, je note, je note ! Cela ne sera pas pour tout de suite, mais je vous souhaite une belle aventure à Figeac (qui se trouve dans une magnifique région d’ailleurs)… Gros bisous à toute la famille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.