Islande

voyage grand froid conseil équipement

Voyager par grand froid : conseils pratiques

S’il y a bien une chose que j’ai retenue après avoir voyagé dans le grand froid à de nombreuses reprises, c’est bien que l’on peut s’adapter à (presque) toutes les températures, à compter que l’on soit bien équipé. Durant mon tour du monde, j’ai ainsi eu l’occasion de travailler au Québec avec des chiens de traîneau par -27°C : la propriétaire des lieux m’avait prêté des vêtements tellement chauds que je devais parfois ouvrir ma veste pour pouvoir respirer ! L’important est donc de bien se préparer pour passer l’hiver dans les pays froids. Voici différentes techniques à connaître, ainsi qu’une liste de matériel indispensable à avoir dans votre sac à dos…

cercle d'Or en Islande

Petits joyaux du Cercle d’Or, ou une journée éblouissante

Lorsque j’étais à Seyðisfjörður, je m’étais réfugiée dans un café, afin de me protéger d’une tempête de neige. J’y avais accosté deux françaises, Noémie et Alexia, avec qui j’avais partagé un bon chocolat chaud. Nous avions gardé contact et surprise, quelques jours plus tard, après avoir traversé une grande partie de l’Islande en auto-stop, ces deux baroudeuses m’avaient recontactée afin que nous visitions ensemble le fameux Cercle d’Or. Voici le récit de notre virée entre geysers, cratères et cascades, sous un soleil éclatant…

L’Islande sous tente et sur le pouce, au bon vouloir des cieux

Je reprends le fil de mon road trip en Islande, et le pouce en l’air, j’atterris à Seyðisfjörður, après avoir traversé l’entier pays par le Nord. C’est dans ce petit hameau situé au bout du monde que les désagréments commencent, avant qu’une fois de plus, le vent tourne favorablement pour moi. Voici le récit de mon aventure, à travers le Sud du pays cette fois, puis en direction des fjords du Nord-Ouest…

road 1 islande

L’Islande, de glace et de feu, ou le Nord de la route 1

L’Islande, empire de glace façonné par le temps, Éden insulaire défiant l’océan, terre gorgée de feu où elfes et trolls sont seigneurs des lieux, m’attirait, telle un aimant, depuis toujours. Après avoir longtemps rêvé de geysers colossaux, de glaciers indomptables, de cascades assourdissantes et de lagons féériques, j’ai fini par me rendre sur place, afin d’y vivre un mois d’auto-stop et de camping sauvage, sous une météo hivernale badine, pour le meilleur mais aussi pour le pire. Voici le premier volet de mon road trip en Islande, une aventure glacée le long de la route 1 (par le Nord), depuis Reykjavik jusqu’à Seyðisfjörður…