URBEX : exploration urbaine de lieux abandonnés

exploration urbaine

L’URBEX, ou exploration urbaine, consiste à se rendre sur des lieux abandonnés. Friches industrielles, bâtiments publics ou privés, anciens monuments religieux, sites militaires, toits ou souterrains : le domaine est bien plus vaste qu’il n’y paraît!

Depuis trois ans que je voyage, mais surtout cette dernière année, j’ai eu l’occasion d’explorer de nombreux sites laissés à l’abandon. Étant constamment sur la route, mes galeries photos arrivent toutefois au compte-goutte. Voici certaines de mes récentes explorations urbaines, en attendant la suite…

Généralités sur l’URBEX :

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici quelques articles qui présentent l’exploration urbaine et rurale de façon globale, ainsi qu’une sélection de livres qui devrait vous intéresser :

URBEX en Europe :

urbex berlin : spreeparkAllemagne – Le Spreepark, Disneyland soviétique : Durant mon récent passage en Allemagne, j’ai eu l’occasion de visiter le Spreepark, un parc d’attraction abandonné à Berlin. Cette session d’exploration urbaine ne fut pas de tout repos, mais le jeu en valait la chandelle : j’ai pu pénétrer à l’intérieur de l’unique parc de loisirs de l’ancienne RDA…

exploration urbaine berlin station d'espionnage américaineAllemagne – La station d’espionnage américaine abandonnée : Exploration urbaine à Berlin-Ouest (Teufelsberg), dans une station d’espionnage américaine abandonnée. Il s’agit de l’un des plus gros complexes de la NSA, qui servait à écouter les communications soviétiques. Une session URBEX presque irréelle, dans un lieu chargé d’histoire…

exploration urbaine urbex suèdeSuède – Le parc d’attraction hanté : Il y a quelques semaines, je me suis rendue dans un parc d’attraction abandonné, en Suède. Ambiance lugubre, et presque effrayante : un parc de loisir sans vie, c’est un peu comme la mort d’une enfance révolue. Voici en images, un aperçu de l’atmosphère étrange qui règne désormais sur les lieux…

exploration urbaine suède cimetière de voituresSuède – Le plus grand cimetière de voitures d’Europe : L’une de mes sessions d’exploration urbaine préférées! Découvrez en images le plus grand cimetière de voitures d’Europe : plus de 1000 véhicules des années 40s, 50s et 60s qui reposent en paix, quelque part en Suède. Deux frères y démontaient à l’époque les véhicules, afin de les revendre en Norvège…

Exploration urbaine dans un immense complexe industriel en AlbanieAlbanie – Le complexe industriel fantomatique : Par le passé, ce complexe métallurgique symbolisait avec fierté une époque où la production albanaise fonctionnait à grands pas. Avec l’arrivée de l’économie de marché, la production s’effondre et l’activité industrielle cesse. Aujourd’hui, il s’agit d’un désastre écologique que le gouvernement peine à prendre en charge. Voici, en images, un peu ce qu’il reste du kombinati metalurgjik. L’émotion me gagne à chaque fois que je me plonge dans ces photos apocalyptiques…

exploration urbaine d'une centrale électrique abandonnée en albanieAlbanie – La centrale électrique hors circuit : Au cœur de l’Albanie se trouve une centrale électrique abandonnée, qui servait à alimenter en énergie le complexe industriel voisin (voir galerie ci-dessus). Le gardien des lieux m’a gentiment ouvert sa porte, afin de me montrer ce qu’il reste aujourd’hui de ce site impressionnant…

exploration urbaine en slovénie dans une usine abandonnéeSlovénie – L’usine à sucre, un héritage acidulé : Lors de mon voyage en Slovénie, j’ai eu l’occasion d’explorer une ancienne usine à sucre abandonnée. Il s’agit là de l’un des plus importants exemples de l’héritage industriel slovène, qui a d’ailleurs vu fonctionner le premier moteur à vapeur du pays! Transformé tour à tour en usine à tabac, caserne militaire, centre d’hébergement, ce lieu hors du commun a également abrité de nombreux poètes célèbres ainsi qu’un collectif d’anarchistes. Malgré deux incendies dévastateurs et près de 200 ans d’existence, la bâtisse tient toujours miraculeusement debout. Voici en images, ce qu’il en reste aujourd’hui…

Bulgarie – La soucoupe volante, ou la maison du Parti Communisteurbex bulgarie maison du parti communiste bulgare : Voici à quoi ressemble ce musée-fantôme du communisme, cette soucoupe volante témoin de l’Histoire, cette aberration architecturale qui aura connu autant d’années de construction que d’utilisation…

URBEX en Croatie – Série spéciale :

URBEX Croatie base militaire souterraineLa plus grande base militaire de Yougoslavie : Imaginez-vous quelques années en arrière : terrés au creux de la montagne, trois tunnels ouvraient l’accès à une enceinte prévue pour accueillir plusieurs centaines de personnes! Ainsi, des restaurants, hôpitaux, dortoirs, bureaux et divers dépôts animaient la base d’une drôle de vie souterraine, à la façon d’une fourmilière. Voici ce qu’il reste aujourd’hui, de ces quelques kilomètres de galeries…

urbex croatie villa titoLa villa défendue du dictateur Tito : En 1948, des prisonniers politiques débutaient le chantier de la Villa Izvor, luxueuse résidence de l’exigeant dictateur Yougoslave. Dès 1953, le Président Tito et les hauts gradés de l’armée se réunissaient dans la demeure enfin achevée, également appelée Objekt 99. Aujourd’hui délabrée, pillée, taguée, la Villa Izvor sombre dans l’oubli…

URBEX Croatie centre pour enfants réfugiésLe centre pour enfants réfugiés hongrois : L’insurrection de Budapest a contraint de nombreux hongrois à quitter leur pays. Certaines familles ont trouvé refuge dans un centre d’accueil, créé par Tito, en Croatie. Après avoir connu différentes fonctions, les bâtiments sont aujourd’hui abandonnés. Retour sur une session URBEX pittoresque, qui où nature et ruines font bon ménage…

exploration urbaine croatie hôtel abandonnéL’hôtel abandonné sur la Riviera Makarska : En Croatie, la Riviera Makarska est massacrée. Beaucoup de bâtiments en ruines dénaturent le paysage. Voici un exemple avec cet immense établissement laissé à l’abandon, condamné comme beaucoup d’autres à hanter les plages de Dalmatie…

URBEX en Grèce – Série spéciale :

urbex grèce usine abandonnéeGrèce – L’usine qui filait un mauvais coton : Cette usine grecque abandonnée ne conserve aujourd’hui plus que quelques traces de son important passé. Elle tient toujours debout, mais est en partie recouverte de boue à l’intérieur, et dévorée par les plantes à l’extérieur. Étrange impression que d’y pénétrer, il est difficile d’imaginer ce à quoi elle ressemblait lorsqu’elle était encore en activité…

urbex, village abandonné en grèce Grèce – Le village abandonné, citadelle imprenable : Ce village grec abandonné a résisté aux invasions turques et aux pirates, avant d’être finalement (et tristement) terrassé par l’urbanisation. Voici l’histoire de cette citadelle délaissée, ainsi que quelques photos afin de vous donner un aperçu…

urbex grèce : château abandonné Grèce – Le château abandonné du squelette : Découverte d’un château qui renferme des ossements humains, dans la région de Mani…

URBEX dans le monde :

urbex chineChine – La champignonnière de béton : L’une de mes premières surprises lors de ma traversée de l’Empire du Milieu fut de découvrir une multitude de lieux abandonnés, l’occasion pour moi de faire quelques sessions URBEX ! Voici l’exemple de l’un de ces complexes qu’il est fréquent d’apercevoir : du béton à n’en plus finir, et pas une âme qui vive…

Exploration urbaine à venir :

Il me reste au moins une bonne vingtaine de galeries URBEX à publier, de la Scandinavie aux Balkans. Elles arrivent très vite, c’est promis ! Au programme, plusieurs friches industrielles, un site Olympique, un hôtel, un second cimetière de voitures, un sanatorium, et quelques surprises…

Je saluais les ruines que je croisais, ne manquais pas de les visiter. Souvent c’était le vestige d’une commanderie, postée en contre-haut d’un plateau. Elle avait présidé aux destinées d’une société agreste. Mais l’après-guerre avait sonné l’exode au pied des reliefs. Subsistaient ces chicots de murs plantés dans l’herbe jaune. C’étaient des endroits attirants. Chaque mur écroulé abritait la possibilité d’une halte. Elles étaient précieuses, ces zones de repli défendues par les herses de mûres. Une plage de silence valait un royaume.

Sylvain Tesson, Sur les chemins noirs

AVERTISSEMENT :

Les sites indiqués ci-dessus représentent un danger potentiel pour le visiteur non-averti. Par ailleurs, afin de préserver leur protection face aux pillages et aux dégradations, je ne communiquerai aucune adresse, et ce même si vous pratiquez également l’exploration urbaine. Merci donc de ne pas me contacter à sujet.

Je n’encourage personne à se rendre sur les lieux, et je dégage toute responsabilité en cas d’incident.

En attendant mes autres galeries d’exploration urbaine, si vous aimez la photographie, vous pouvez toujours jeter un œil à mes albums de photos de voyage