Sur un coup de cœur, j’ai déménagé en Suède…

port de malmö

La vie en van. Un nouveau paysage à chaque réveil, une bonne tranche de liberté à chaque coucher de soleil. Les Balkans. Une partie de poker à chaque virage, la roulette russe à chaque croisement. Et puis, José. Une complicité quotidienne et sans fausse note, un parfait compagnon de voyage qui me manque déjà.

Mais ça y est, j’ai changé de cap. Sur un coup de tête, ou plutôt un coup de cœur. Je suis montée en Suède en un claquement de doigts, comme une flèche survolant les autoroutes européennes. Je vous parlais il y a quelques temps du slow travel, cette fois j’ai fait l’inverse, j’ai foncé. Il y a certaines décisions qui ne se réfléchissent pas, du moins j’aime rebondir sur ces opportunités qui se présentent lorsque l’on s’y attend le moins. Alors, j’ai indiqué dans mon GPS une toute autre direction, et quelques jours plus tard me voici en Skåne, dans le grand Sud suédois.

À Malmö, plus précisément. Troisième ville de Suède, célèbre pour son pont la reliant à la belle Copenhague ainsi que pour sa Turning Torso (ou tour torsadée), et également pour avoir vu grandir Zlatan Ibrahimović, probablement une balle aux pieds. J’y suis déjà venue à deux reprises, et son charme m’avait séduite dès mon arrivée. Cette fois, ce n’est plus avec mon sac à dos que je déambulerai de la Lilla Torg à la Stortorget (petite place à la place principale), car je pose mes valises dans le centre-ville, à mi-chemin entre Värnhem et Möllevången. Dans un quartier prisé qui plus est : en plein Sankt Knut, youhou… Coup de bol, ou coup du destin : on m’héberge, et pour plusieurs mois.

La fameuse Turning Torso...
La fameuse Turning Torso

Malgré bientôt trois ans de voyage en continu, je n’ai jamais vécu d’expérience d’expatriation. Un manque que j’ai souvent ressenti, un besoin d’approfondir la découverte d’un pays que quelques semaines ne me permettaient que de survoler. Je ne parlerai sûrement pas le suédois d’ici quelques mois, mais j’espère en apprendre un peu plus sur la culture scandinave, et comprendre un peu mieux les rouages de la société suédoise – avant-gardiste dans de nombreux domaines. De quoi également faire tomber, peut-être, mes préjugés suédois.

Par ailleurs, mes projets à court terme sont entre autres les suivants :

Découvrir un peu plus la Scandinavie,

Visiter Copenhague qui se situe juste de l’autre côté du pont,

– Rencontrer, sympathiser avec des suédois, bref avoir une vie sociale,

– Prendre le temps de monter un film que j’ai en préparation depuis plusieurs mois,

– Approfondir mes connaissances au sujet du glanage alimentaire,

Jouer de l’accordéon en public,

– Faire de nouvelles sessions d’exploration urbaine,

– Écrire les articles en retard sur mon blog,

– Héberger des Couchsurfers dans mon van (si vous voyagez dans les parages…),

– Cuisiner,

– Etc…

Si j’ai atterri à Malmö, ce n’est pas non plus tout à fait par hasard. Sur la route, j’ai expérimenté le voyage en solo. J’en garde principalement un bon souvenir. Mais au fil des mois, la solitude est apparue et les journées, les semaines, les mois ont commencé à devenir plus longs. Et puis, (il était une fois) à Cape Town, je suis tombée par hasard sur, comment dit-on déjà… ? Ah oui, je suis tombée par hasard amoureuse. Bref, on a beaucoup voyagé ensemble, mais comme le monde est grand, on a aussi souvent voyagé séparément. Et un beau jour – après des péripéties romantiques autour du globe tellement incroyables que je les garde pour le moment où j’aurais envie de publier un roman (à succès) – vient le fameux texto. Quelque chose comme :

Ici c’est petit, mais ça serait cool si on habitait ensemble.

Et là, d’emblée, je sais que je vais remonter fissa en Suède. Le bon moment est arrivé. Mais comme je ne souhaite pas paraître impulsive, je réponds que je vais y réfléchir quelques temps. Vingt-quatre heures plus tard (après mûre réflexion donc), j’envoie la réponse qui changera le cours de mes (nos) prochains mois, et je mets fin à mon road trip vers l’Est. Je pleure en souhaitant bonne route à José qui poursuit son aventure balkanique, je souris en pensant à cette nouvelle étape qui m’attend : le quotidien de l’ascenseur émotionnel du voyage, jumelé à quelques palpitations cardiaques se situant à la limite de la dangerosité.

Et donc j’habite à Malmö maintenant. J’ai une douche, mes vêtements sentent la lessive, la nuit il fait chaud : les petits bonheurs de mes retrouvailles avec le confort d’un logement. Mais vous me connaissez suffisamment pour savoir que la route m’anime au plus haut point. Ainsi, je prévois de passer l’été sous le soleil scandinave et quand l’hiver viendra, je reprendrai (nous reprendrons ?) la direction du Sud avec le van, vers des contrées plus clémentes.

Le pont qui relie Malmö à Copenhague
Le pont qui relie Malmö à Copenhague

Entre temps, si certains d’entre vous se rendent prochainement (ou vivent actuellement) en Suède, n’hésitez pas à me contacter, nous irons boire une Tuborg en mangeant des boulettes et des Krisprolls tout nus dans un sauna avec des rennes autour…

 

22 thoughts on “Sur un coup de cœur, j’ai déménagé en Suède…”

  1. Bonjour Astrid,
    Cela fait bien longtemps que je ne t’ai pas écrit un petit message. Je continue à lire régulièrement tes aventures et cela me fait plaisir de voir que tu poursuis tes rêves au long cours.
    Je te souhaite beaucoup de bonheur. Continue à faire ce qui te plait et à rêver.
    Biz.
    Anne

    1. Coucou Anne! J’espère que tu vas bien! Merci pour ton soutien, c’est super gentil de m’écrire!!! Je te souhaite également beaucoup de bonheur et j’espère que tout va bien pour toi, gros bisous 🙂

  2. Ouais bref, t’en avais mare de voyager alors tu as décidé de prendre des vacances 😀 😉
    Super cette aptitude à gérer ta vie du tac au tac. En vivant au présent tu structure ton avenir. J’ai fonctionné comme ça ces dernière semaines, sans faire de projet et selon l’envie, mes parents qui ne sont pas libres m’ont mis des bâtons dans les roues mais tu me confirmes que c’est la bonne façon de procéder. En tout cas pour ma part je me suis senti libre et constructif en prenant les bonnes décisions sur des coups de tête ou coup de coeur comme tu dis. Ravi pour toi et ton amoureux. Tu as raison ça devrait faire un roman qui tient la route 🙂 Super. A bientôt, bise.
    PS: J’ai de la famille éloignée(CQFD!) en Suède mais je ne saurais pas te dire où précisément.

    1. Haha voilà, exactement, démasquée!

      Oui je suis d’accord, mais j’espère (et je te souhaite) de préserver de bonnes relations familiales. Le jour où l’on n’a plus rien, si la famille est là, cela change tout, enfin je pense… D’ailleurs, il faudrait savoir où est ta famille suédoise??? C’est marrant ça 🙂 Je te souhaite une bonne continuation!

  3. Génial comme la vie peut nous réserver parfois des surprises, qui boulversent nos plans!
    Ça te fera peut-être du bien de poser tes (ta surement en fait) valises un moment. Et puis dans le genre, tu vas aussi avoir un sacré terrain de jeu pour les découvertes!

    On envisage justement de venir en Suède / Norvege et Finlande cet été, toujours avec notre chienne, toujours en van. Je n’ai encore rien lu sur la traversée, pas trop difficile du Danemark à la Suède? Pas trop cher?

    En tout cas, j’ai hâte de lire les prochains articles!
    À très vite!

    1. Coucou! Oh trop cool!!! Il faut trop qu’on organise un truc alors, j’ai toujours le van donc on peut se faire un petit roadtrip en croisant nos itinéraires sur quelques jours si ça vous tente? Ce serait un plaisir!

      Pour la traversée, il y a le ferry depuis Rostock (environ 50€ pour un van je crois), ou la route par le Danemark qui comprend deux ponts payants (30 + 50€ payables en euros mais monnaie rendue en couronnes danoises). Bref, bienvenue en Scandinavie :p

      A très vite oui j’espère!!! Bises à vous deux

  4. Vraiment hâte de lire la suite de cette magnifique aventure. Quel bonheur de te savoir heureuse, je te…vous souhaite beaucoup d’amour

  5. Après ma journée de taf, quel plaisir de te lire. Tu t’es fais un bon planning. Tu m’en diras plus au sujet de ton futur film. Et tu sais quoi, une idée me viens, si on se rencontrais en Suède et pas en France. Et oui je travaille donc je vais avoir un peu de monnaie et des vacances en août !!! A réfléchir non !!!! Je t’embrasse fort et passe le bonjour à ton amie.

    1. Coucou Maryse 🙂 Merci! Ben écoute sois la bienvenue en Scandinavie quand tu veux! En août je serai peut-être du côté de la Norvège, à voir, mais dans tous les cas on peut organiser un truc sans problème et avec grand plaisir 🙂 Prends soin de toi et à quand tu veux, bises

  6. Si tu bois des Tuborg, c’est que tu traines souvents à KBH comme c’est là 🙂
    Comme je disais sur Twitter, j’y (re)passe 10 ans après avoir vécu une tranche de ma vie là bas. Ca va être rigolo.
    Peut-être l’on pourra se capter.

    Enfin ton histoire est belle. Tu as su écouter ton coeur (pour le moment) et tu es libre. Vraiment, c’est l’impression que tu me donnes. Tous les parasites, tous les filtres, tous les formatages, conditionnements que tu as subi, tu les as lâché pour faire un truc de ouf qui paraitrait de la science-fiction dans un film au cinéma ^^ Plus prosaïquement, j’en connais qui ont essayé de faire quelque chose comme cela en répondant à une invitation du style « viens me voir, c’est trop bien ici » et qui se sont cassés la gueule. Même si cela a fait mal, au moins, ils se sont prouvés qu’ils étaient libres….

    Keep going et bienvenue chez les givrés 🙂

    1. Haha oh les Tuborg franchissent assez facilement le pont on dirait…!

      J’espère aussi qu’on pourra se croiser, ça pourrait être cool!!! Merci pour ton message en tout cas, prends soin de toi, et au plaisir de te croiser chez les givrés comme tu dis 🙂

  7. eh eh.. tu « devais » venir chez moi en Slovénie… finalement je vais peut être venir chez toi en Suède ! 🙂

    J’ai bien noté ta proposition en tout cas 🙂

  8. Quel changement de cap !!! Mais basé sur une intuition et un coup de cœur tu ne peux pas te tromper.
    Je te souhaite de vivre cette nouvelle expérience aussi intensément que toutes les autres.
    J’ai déjà hâte d’en lire d’avantage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.