Une semaine à Malmö : la porte d’entrée de la Suède

Je n’ai jamais été dans les pays scandinaves, j’avais donc hâte de pousser un peu mon aventure vers le Nord. J’avais beaucoup de préjugés suédois en tête : voici donc venue l’occasion de séparer le vrai du faux !

Je suis accueillie par Emily, une couchsurfer suédoise avec qui j’ai beaucoup voyagé l’an passé. Sa famille me reçoit une semaine, et m’offre l’occasion de m’acclimater en douceur. Voici le récit de mes premiers pas suédois…

Malmö, une ville où il fait bon vivre :

Je suis chanceuse, il fait beau temps lors de mon séjour et apparemment ce n’était pas le cas ces derniers jours. J’ai même pris quelques coups de soleil : un comble, je rentre pourtant tout juste d’Afrique !

Je passe une semaine à tomber sous le charme de Malmö, de ses rues paisibles et pourtant animées, de ses contrastes et de ses trésors cachés. La ville est propre, facile à arpenter, et la circulation automobile semble être d’un calme absolu.

La place Stortorget, révélant toute la beauté de l’architecture suédoise, ne me laisse pas indifférente, tout comme Lilla Torg et ses petits cafés en terrasse.

Place Lilla Torg, Malmö
Place Lilla Torg, le cœur de Malmö

Midsommar, jour férié national, vient de marquer officiellement l’arrivée tant attendue de l’été. La douceur du climat resplendit sur les visages des passants, qui semblent heureux de pouvoir se promener sous un ciel plus clément.

Pour finir de dresser un portrait rapide de mon entrée en Scandinavie, ici, tout le monde ou presque parle couramment anglais, ce qui n’est pas sans faciliter le contact avec les habitants.

La green attitude à la suédoise :

Les cris des mouettes ne trompent pas : la nature se mêle parfaitement à l’urbanisation. Le long des canaux qui traversent habilement le centre-ville, canards et canoës partagent l’espace fluvial en bonne intelligence.

La ville a beau être tournée vers la mer, les vélos ne sont pourtant pas en reste. Malmö compte plus de pistes cyclables que je n’ai vues de ma vie, un cauchemar pour la piétonne non-avertie que je suis, mais une qualité de vie évidente pour les habitants, qui semblent apprécier les efforts d’aménagement urbain de la municipalité. Peu d’antivols protègent les bicyclettes des rôdeurs, c’est à se demander si Malmö compte tout de même quelques défauts ?

En poursuivant mon agréable découverte, je comprends pourquoi Malmö est souvent surnommée la ville aux parcs : les espaces verts redonnent à chaque rue un peu d’oxygène et offrent aux promeneurs des lieux agréables où se ressourcer.

Comme si cela ne suffisait pas, le nouveau quartier Bo01 permet de profiter des joies de la mer tout en étant subjugué par la modernité des bâtiments alentours. Autonome sur le plan énergétique, avant-gardiste et surprenant, il compte parmi les lieux incontournables à découvrir.

Un peu plus loin, la plage de Ribersborg reste l’endroit de prédilection pour se rafraîchir lorsque le thermomètre grimpe un peu trop haut. Du sable fin, une vue magnifique : que demander de plus ?

Enfin, l’Øresundsbron, célèbre pont qui relie Malmö à la capitale danoise, permet d’aller visiter Copenhague très facilement : le trajet en train dure moins de vingt minutes !

Turning Torso, tour de Malmö
La Turning Torso : célèbre tour de Malmö

Une ville cosmopolite :

Durant mon tour du monde, j’ai rencontré nombreuses âmes en peine, quittant leurs terres pour un rêve de vie meilleure, quelque part ailleurs. Beaucoup évoquaient la Suède, un pays dont on n’entend que du bien. L’herbe y serait plus verte, et surtout l’argent plus facile à trouver.

Je ne suis donc pas surprise de découvrir le visage cosmopolite de Malmö qui, située plein Sud, ouvre la porte de la Suède. Somaliens, Turcs, Roumains : des cultures qui s’entremêlent et apportent toute une diversité à cette ville, qui semble ne jamais tarir d’histoires de vies.

Les kebabs côtoient les salons de massages thaïlandais, tout comme les camps de caravanes jouxtent le centre-ville historique. C’est un peu comme si paysage urbain laissait au visiteur une impression de perte de repères géographiques.

Après une semaine reposante, je quitte Malmö pour aller en Norvège, une amie s’y rend en voiture et peut me déposer à Oslo, c’est pour moi l’opportunité de monter un peu plus haut.

Port de Malmö
Promenade dans le port de Malmö

Pourtant Malmö, c’est promis, je reviendrai, ton charme ne m’a pas laissée insensible, et il me reste un peu de temps avec que l’hiver ne t’enlève un peu de ta douceur. D’ailleurs, si visiter Malmö vous tente, n’hésitez pas à me contacter, il y a de fortes chances pour que je sois de retour dans les parages.

Vous trouverez toutes les informations pratiques directement sur le site de l’office de tourisme suédois.

Si Malmö compte déjà tant à offrir, il me tarde d’en découvrir un peu plus sur la Scandinavie. Je replie donc bagages m’apprêtant cette fois à voyager léger, remercie mes hôtes, et file désormais en direction du Nord !

Plage de Malmö, Suède
Le long de la plage de Malmö

Maintenant, place à l’aventure et qui sait, je serai prochainement bien au-delà du cercle polaire.

…Un an plus tard, me voici de retour à Malmö : sur un coup de cœur, j’ai choisi de vivre l’expatriation en Suède !

10 thoughts on “Une semaine à Malmö : la porte d’entrée de la Suède”

  1. Coucou Astrid ,
    mais mais mais … la suede c’etait chez-nous .
    midsummer-l’arbre decore et la danse de la grenouille, les velos … tous me reviens d’un cout … la nostalgie en plus .

    Un souvenir encore bien present : le pont de tas derniere photos est probablement le pont d’access au sauna ( tout pret de la tour torssadee ) kallbahuset . Un endroits magnifique ou ete comme hiver les suedois et suedoise ( dans des sauna differents) aime aller pour se detendre .
    un apres midi d’hiver un trou avait ete fait dans la glace pour apres le sauna descendre dans l’eau gele .
    je revois la barbe et les cheveux geles de nos amis mais nu comme des vers alors qu’il faisait -10 dehors . une sensation enorme de liberte.
    c’est la que l’on touche les differences culturelles .
    Il faudra aussi essayer copenhague, on tombe facilement amoureux de ces villes la en ete : selon des amis suedois , les italiens de la scandinavie 🙂

    Bonne chance pour la suite .
    Si tu passe a Milano , il y a un canape chez moi disponible pour les amis de la famiglia: tu es la bienvenue .

    Bises ,

    Pierre-Yves

    1. Salut Pierre-Yves! Merci pour ton message! Olala dans un sauna par -10°C, ça devait être une aventure!!! Je ne sais pas si j’aurais osé… Entre Malmö et Milan, ça doit te changer, j’y étais en décembre dernier, très belle ville également, je vois que tu choisis bien tes lieux de vie! Merci pour ton invitation c’est sympa 🙂 Je te souhaite également une bonne continuation et plein de bonnes choses. A un de ces jours sur la route! Bises 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.